Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[Otaku Girls] de Natsumi Konjoh

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Gally
Modératrice


Inscrit le : 04 Nov 2002
Localisation : Là où l'herbe est moins verte

Message Posté le : 08/07/10 20:06    Sujet du message: [Otaku Girls] de Natsumi Konjoh Répondre en citant

C'est bizarre, j'ai beau regarder je ne vois aucun sujet sur...Otaku Girls !!!
(et même s'il y en a un, m'en fous je le supprimerai).
Convaincue par deux personnes de qualité (dont une qui est ma supérieure directe et qui dit du mal des gens, enfin je ne fréquente que des gens médisants), j'ai acheté d'un coup d'un seul les 5 tomes d'Otaku Girls (actuellement en cours de parution) chez Doki Doki.
Que dire... Je ne regrette pas. Mieux j'adore.
C'est frais, drôle et par cette chaleur c'est ma lecture la plus agréable cet été.

Le Pitch ? Abe Takahiro, lycéen plutôt banal (mais gentil) tombe amoureux d'une fanette de yaoi qui l'imagine en couple avec son meilleur ami, le beau gosse de l'école.
En gros, la vie de lycée vue à travers les yeux d'une otakette assez barrée et ses potes pas très nets non plus.

Non seulement le manga joue sur tous les genres (shojo, yaoi, un peu de shonen aussi quand Matsui se met en mode combat), mais en reprend les codes pour une joyeuse caricature.
Ca me donnerait presque envie de me mettre au yaoi ! (presque faut pas déconner).
Les perso sont vraiment givrés quand ils ne virent pas complètement crétins et c'est pour ça qu'ils sont attachants chacun à leur manière.
Le dessin est assez classique, mais n'hésite pas à jouer à mort sur le cliché par moment.
En tout cas Rumi sera ma favorite Cruche pour le mangaverse festival de l'année prochaine.

C'est mon premier Doki Doki (on ne peut pas tout acheter) et j'ai bien envie de découvrir un peu plus cet éditeur. Je trouve l'ouvrage de qualité (impression, bulles, papier tout ça, mais bon je suis assez bon public pour ça, donc pas une référence), mais j'aime beaucoup l'adaptation. Les mots sont vraiment recherchés (ça ne va être clair que pour moi ce que je vais dire, mais plus personne ne lit le forum donc je m'en fous), on sent un vrai gros boulot derrière. Une vraie recherche du mot qui tombe juste, actuel et va coller pile poil au perso et au moment. Jusqu'à ressortir certains mots assez inusités, auxquels on aurait pas pensé et qui sont juste géniaux quand on y pense là maintenant tout de suite.
Et contrairement à ce que j'ai pu lire sur pas mal de mangas, c'est pas si courant, d'aller autant à fond des choses dans ce domaine. On tout cas on sent clairement que l'adaptateur s'est éclaté à faire son taf et a voulu faire vivre les perso aux yeux des lecteurs français. En tout cas c'est mon ressenti. (chers amis adaptateurs que je fréquente, pas taper, je vous aime vous n'êtes pas concernés)

Bref, un manga léger (voire légèrement débile) qui me rappelle mes émois à la lecture de Keishicho 24 et PPP chez Kurokawa (achetez-en, sauvons Punié et sa suite pas encore parue), de très bonne facture et même assez jouissif. Vivement la suite (j'ai fini le tome 5, je suis triste)
_________________
http://www.voguemagalere.com
Découvrez les aventures vraies de Pasd'Bol au pays des galères. C'est bon, c'est drôle...c'est Pasd'Bol !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Aniki
Mangaversien·ne


Inscrit le : 23 Nov 2003

Message Posté le : 08/07/10 20:36    Sujet du message: Re: [Otaku Girls] de Natsumi Konjoh Répondre en citant

Gally a écrit:
j'aime beaucoup l'adaptation. Les mots sont vraiment recherchés (ça ne va être clair que pour moi ce que je vais dire, mais plus personne ne lit le forum donc je m'en fous), on sent un vrai gros boulot derrière. Une vraie recherche du mot qui tombe juste, actuel et va coller pile poil au perso et au moment. Jusqu'à ressortir certains mots assez inusités, auxquels on aurait pas pensé et qui sont juste géniaux quand on y pense là maintenant tout de suite.
Et contrairement à ce que j'ai pu lire sur pas mal de mangas, c'est pas si courant, d'aller autant à fond des choses dans ce domaine. On tout cas on sent clairement que l'adaptateur s'est éclaté à faire son taf et a voulu faire vivre les perso aux yeux des lecteurs français.


Ca me rappelle la VF de Detroit Metal City, ce que tu dis là Sourire

De quels mots tu parles et dans quels contextes ? Tu as des exemples ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 08/07/10 21:44    Sujet du message: Répondre en citant

pour ma part j'avais adoré le premier tome, très frais, on rigole bien, c'est fun, soit très bon moment de lecture.
par contre le tome 2 était tout autre, on entrait dans la vision "masculine" et le manga a perdu tout son intérêt, je me suis ennuyé ferme.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gally
Modératrice


Inscrit le : 04 Nov 2002
Localisation : Là où l'herbe est moins verte

Message Posté le : 09/07/10 08:08    Sujet du message: Re: [Otaku Girls] de Natsumi Konjoh Répondre en citant

Aniki a écrit:


Ca me rappelle la VF de Detroit Metal City, ce que tu dis là Sourire

De quels mots tu parles et dans quels contextes ? Tu as des exemples ?


Le truc c'est que hors contexte ça va rendre drôlement moins bien. Si je te dis que je trouve génial que Matsui parle "d'arrimage" pour illustrer la pénétration (référence à Goldorak ??), que Chibo, nous sort un "plaît-il" improbable de derrière les fagots ou mieux que Asaï s'exclame "Mambo les roploplos" en se jetant dans les seins de sa copine (en tant que fan absolue de Richard Gotainer, j'ai su apprécier ce vibrant hommage), tout de suite tu vas de dire "oui mais encore ?". Pourtant dans le contexte c'est juste jouissif (et crois-moi, la référence à Gotainer faut la chercher). En plus, je n'apprends pas les dialogues par cœur, donc je ne te sors que ce qui me vient à l'esprit, mais régulièrement sur certains mot (c'était particulièrement prégnant dans le tome 1), il m'est arrivée de me poser et de me dire "ça c'est une idée, il fallait le trouver".
Donc en gros je ne peux que t'encourager à le lire pour avoir tes réponses !!

Shun, j'en suis au tome 5 et en ce qui me concerne le plaisir est intact, même si l'aspect shojo a tendance à prendre un peu le pas, le délire reste le même. Asaï qui balance à Abe "c'est le garçon en moi qui t'aime", c'est quand même bien barré et montre bien combien ce manga a une signature bien particulière (peut-être que je changerai d'avis au bout de 20 tomes hein, mais là, ça reste très frais).
_________________
http://www.voguemagalere.com
Découvrez les aventures vraies de Pasd'Bol au pays des galères. C'est bon, c'est drôle...c'est Pasd'Bol !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
muse
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Fév 2008

Message Posté le : 09/07/10 13:12    Sujet du message: Répondre en citant

Tout à fait d'accord avec toi ! Il manquait ce petit topic Sourire

La mangaka a la faculté de rebondir à chaque fois. Par moment, tu as l'impression qu'elle s'enfonce et va aller sur une idée ou piste trés entendue et qui risque de devenir rapidemant ennuyeuse et puis d'un coup, elle te renverse la situation avec une ânerie ou un événement auquel tu ne t'attendais pas. Elle utilise plein de clichés qu'elle "réinvestit " ou tourne en dérision en fait.
En lecture d'été, c'est vraiment nikel !!!
_________________
https://lespetiteslecturesdevirginie.wordpress.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Meier Link
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Sept 2005

Message Posté le : 17/07/10 15:11    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne suis qu'au tome 3 mais mon ressenti est le même que le vôtre pour le moment: très bonne série, très fraiche. Je suis particulièrement d'accord avec Muse concernant les rebondissements, on a effectivement l'impression qu'on va tomber dans quelque chose de très classique et, soudain, une connerie encore plus grosse que les précédentes arrive. Otaku Girl relance son intérêt constamment et ne s'attarde pas 300 ans sur une déclaration comme c'est trop souvent le cas dans les histoires de lycéens, l'auteur trouve d'autres astuces pour ne pas sombrer dans le banal.

Par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord avec Gally sur les expressions françaises. J'ai parfois trouvé que ça faisait trop: trop de mots en verlan, trop d'expressions "in your face",... Ca m'a parfois dérangé, j'ai trouvé que ça manquait un peu de naturel. Mais c'est la seule petite épine que j'ai ressentie, pour le reste, tout roule parfaitement.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Meier Link
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Sept 2005

Message Posté le : 02/05/11 16:27    Sujet du message: Répondre en citant

Je fais un double-post (désolé) puisque j'ai bouclé le dernier tome récemment. Otaku Girls est une bonne série, très drôle et je pense que je la relirai avec plaisir. Mais avec le temps j'ai plus ou moins mis le doigt sur quelque chose d'assez emmerdant: Mattsun et Asai m'agacent. J'apprécie beaucoup les scènes avec Abe et Chiba, qui sont toujours drôles et assez justes, mais pour les deux filles ça passait de plus en plus mal au fil des tomes. D'une part toutes leurs discussions sur leur manga ne m'ont jamais particulièrement intéressées, l'auteur ne réussit pas vraiment à mettre cette partie de l'intrigue en valeur comme ça pouvait l'être dans Genshiken, par exemple. Et puis leurs psycho-drames réguliers pour trois fois rien, ça va cinq minutes. Il faut voir la crise qu'elles se tapent pour cinq malheureux messages sur leur blog. Au début je pensais que cette scène était second degré, d'ailleurs, mais non, c'était bien sérieux. Qui plus est, je trouve que les scènes les mettant en scène sont assez répétitives, elles n'avancent pas beaucoup dans leurs sentiments (surtout Asai). Dans les persos féminins, Momose est beaucoup plus intéressante et attachante. Je suis bien content qu'elle soit assez présente vers la fin, d'ailleurs.

Ne pas apprécier deux des quatre persos principaux est un peu handicapant mais j'arrivais à passer outre, grâce à l'humour et la bonne humeur générale. Chiba est aussi un excellent perso, le type détestable en vrai mais vraiment fun dans une fiction. Abe s'en sort bien aussi dans le genre malchanceux attendrissant. La fin aurait peut-être mérité mieux mais l'auteur semble avoir eu quelques problèmes si je m'en réfère aux bonus de fin de tome donc bon, difficile de juger vraiment dans ces conditions.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation