Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[PING PONG] (Akata/Delcourt)
Se rendre à la page : 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 08/02/04 01:19    Sujet du message: [PING PONG] (Akata/Delcourt) Répondre en citant

J'ouvre un sujet Ping Pong, parce que j'ai lu le volume 2 cet après-midi, et que cette lecture m'a procuré un tel plaisir, que ce serait une insulte à Matsumoto-sensei que de ne pas consacrer un topic à son oeuvre.

Parce que, bon Dieu, quelle maîtrise du dessin, du découpage, du chapitrage et des personnages. Jamais une seule impression de surrenchère, l'auteur éxpédie tout un tournoi en un volume avec une parcimonie d'une incroyable justesse.
A travers le Ping-Pong, Matsumoto nous offre une splendide métaphore du sport, voire de la vie en général. Fortiche...
Je suis complètement sous le charme.

Et puis l'adaptation française... Je ne crois pas qu'il existe, à l'heure actuelle, travail de meilleure qualité que celui-ci. Une traduction parfaite (de Yoshiaki et Julie Naruse), une impression au poil, une reliure agréable, un papier au grammage super élevé et des notes de traduction d'une qualité encore jamais vue dans le monde de l'édition de manga francophone.

Le pied, je vous dis.

Vos avis?

Bp
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce


Dernière édition : Bp le 25/08/04 16:09; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
vargasvan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Août 2003

Message Posté le : 08/02/04 11:46    Sujet du message: Répondre en citant

Je te rejoins complètement sur l'adaptation.... C'est impressionnant la dose de bonus, la justesse des traductions (ni trop, ni trop peu..), la qualité du papier....

Pour ce qui est du manga lui-même, je l'ai vraiment beaucoup aimé! Encore plus que le premier volume! Par contre, le tournoi s'est déroulé un petit peu trop vite, à mon goût, on a pas vraiment le temps de "stresser" avec les joueurs... Mais, sinon, la mise en scène e l'auteur est formidable et ce manga est un vrai bijou!
_________________
Nothing To Hide, rock original brestois
My Words, premier album en vente...
Site Internet enfin en ligne...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 08/02/04 13:41    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, bon, si vous insitez, va falloir que j'aille voir ce qu'il vaut ce petit Ping Pong.

Donc mon avis bientôt Clin d'oeil
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Dolph lundgren
Mangaversien·ne


Inscrit le : 28 Jan 2004

Message Posté le : 08/02/04 19:50    Sujet du message: Répondre en citant

Personnellement je trouve ce manga vraiment réussi, l'aspect graphique peut rebuter au premier contact, mais derrière ça se cache une maitrise totale du dessin. Le sport est parfaitement illustré, passionant à suivre. Je tire mon chapeau à Mr Matsumoto, qui m'avait déja mis sur le cul avec Amer béton.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laotzi
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Jan 2003
Localisation : Paris

Message Posté le : 08/02/04 21:06    Sujet du message: Re: Ping Pong Répondre en citant

Très bonne initiative que ce sujet sur Ping Pong en effet (de même que celui sur le livre du vent). Je reviendrais donner un avis plus développé dans quelques temps (quand j'aurai eu le temps de rédiger tout ce que j'ai en retard...) sur cet excellent manga, mais je voudrais juste pour le moment revenir sur un point précis soulevé par Bp:

Bp a écrit:

Et puis l'adaptation française... Je ne crois pas qu'il existe, à l'heure actuelle, travail de meilleure qualité que celui-ci. Une traduction parfaite (de Yoshiaki et Julie Naruse), une impression au poil, une reliure agréable, un papier au grammage super élevé et des notes de traduction d'une qualité encore jamais vue dans le monde de l'édition de manga francophone.


Certes, j'en conviens, le travail d'adaptation est globalement très bon, et on sent vraiment qu'un réel effort a été fourni. Les notes de lectures et autres bonus sont très appréciables, et en font en effet peut-être la meilleure adaptation de ce point de vue.

Toutefois, il y a un parti pris qui me gêne quand même un peu, et que l'on retrouve dans tous les mangas akata, et également chez Glénat (et il y a sans doute une influence de Verret là dedans) : la traductions systématique des inscriptions japonaises, et en l'occurence dans Ping Pong des drapeaux et banderoles. Je ne vois pas en quoi le fait de mettre une astérisque ne suffirait pas pour le lecteur, plutôt que de remplacer les caractères japonais, qui font ici parti du dessin (puisque ils ne sont pas dans des bulles) par des caractères d'imprimerie. Cette intrusion de formes informatiques dans un espace consacré au dessin me gêne beaucoup, sans parler même du caractère étrange de voir sur des éléments du décor des inscriptions en français. Dans Ping Pong, Akata a choisi de montrer chaque drapeau dans sa forme originale sauf au moins une fois où il serait directement remplacé par une traduction en français. De même que de remplacer par exemple le message japonais d'un panneau ou écriteau par des caractères français crée par une police informatique, alors qu'une note de traduction suffirait amplement, comme le fait (il me semble) Glénat (sur niji iro togharashi) ou encore GC par exemple.

Ce n'est certes peut-être pas fondamental, mais je tenais quand même à apporter ce petit bémol au travail d'aKata, qui demeure bien entendu, de manière générale, et plus particulièrement dans Ping Pong, excellent. Enfin, bien entendu, la forme reste pour moi très accessoire par rapport au fond (et de ce point de vue, Ping Pong est excellent, mais j'y reviendrais).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laotzi
Mangaversien·ne


Inscrit le : 07 Jan 2003
Localisation : Paris

Message Posté le : 10/02/04 14:49    Sujet du message: Répondre en citant

Morgan a écrit:
Tout de même incroyable de faire passer autant de choses dans un manga qu'on voit de prime abord comme un simple shônen de sport (même si ce n'en est peut-être pas un, il est sorti dans quel mag au juste ?).


D'après le mag calliope qui avait fait un dossier sur Matsumoto, c'est dans le big spirits comics special de la shôgakukan que Ping Pong est paru, ce qui en fait donc un seinen il me semble.
(d'ailleurs selon l'auteur de l'article qui est Thibaud Desbief -traducteur de Monster il me semble -Hana Otoko, manga en trois tomes centré sur le base ball, serait la meilleure oeuvre de Matsumoto : ça serait sympa qi Akata pouvait s'y intéresser).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 10/02/04 15:43    Sujet du message: Répondre en citant

Je partage tout à fait le point de vue de Morgan sur ce tome 2. Il est incroyable de voir comment Matsumoto a su transformer un "simple" tournoi secondaire de tennis de table en une cassure (c'est plus qu'un tournant pour au moins 4 d'entre eux) dans la vie des différents pongistes (il ne faut pas oublier qu'ils sont 5) que l'on va suivre tout au long de la série. Mais attendez-vous encore à mieux avec le volume 3 Sourire
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair


Dernière édition : herbv le 12/02/04 17:47; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
petitboulet
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2003

Message Posté le : 11/02/04 21:23    Sujet du message: Répondre en citant

moi ce que j'admire vraiment, c'est qu'encore plus que le tome 1 les codes du shônen sport sont complètement remis en question, et par la même une certaine idéologie véhiculée par ces codes. c'est particulierement flagrant avec

(arg lisez plus c'est plein de SPOILS mechants partout)
1- la reaction de wenga et de son entraineur à sa défaite: pas d'accomplissement dans le sport dans ce manga, la vie englobe quelque chose de bien plus vaste que le bête désir dêtre le plus fort. quand l'entraineur dit: "je ne te parle pas de ping-pong, je te parle de ta vie", c'est un bon coup de poing à tous ces mangas où le dépassement de soi est érigé en règle d'or, où l'on voue sa vie à une chose somme toute futile. en plus l'ambiance dans laquelle baigne cette scène, très calme et posée, vient renforcer ce que l'entraineur dit. c'est un nouveau départ pour wenga, perdre et ce qui lui est arrivé de mieux.

2- la defaite d'Hoshino. A premiere vue combat classique entre deux rivaux de toujours, ce match sent complètement le ridicule et la mesquinerie, avec les grimacements de démon et la réaction disproportionnée de péko à sa défaite. Au lieu d'une démonstration de valeurs sensées galvaniser le lecteur, le combat tombe comme un soufflé raté, et laisse apparaitre la petitesse de l'enjeu, une basse et petite histoire entre deux jeunes aux vues étroites. vraiment troublant.

3-la victoire de Kazama, sensée récompenser le travail et la bravoure de cet adolescent, face aux réactions des trois autres, ne fait pas le poids. Elle est traitée par dessus la jambe, et laisse le lecteur froid. Kazama dans ce tome n'est que celui qui fera réagir les autres: Smile y voit un renforcement de ses convictions (le ping-pong est plus un passe-temps qu'autre chose), wenga, se prend une baffe salutaire, sa defaite est un nouveau départ.

(fin des mechants et vils SPOILS, ne me dites pas que vous avez lu tout ca, votre lecture de PING PONG serait foutue!!! arggg!!!)

bref, pour moi c'est carrément un exercice de style ce tome, qui allie force du trait, un dynamisme incroyable et un propos qui tape fort. Impressionnant
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 12/02/04 22:30    Sujet du message: Répondre en citant

Morgan a écrit:

Matsumoto ne cherche pas, comme dans d'autres mangas sportifs à la Slam dunk par exemple, à nous faire rentrer dans le match, mais à nous faire rentrer dans la vie des personnages, il ne cherche pas à nous immerger dans le match mais dans la vie même des joueurs, dans leur tête, dans leur coeur, dans leur âme.


Ben le grand miracle de Matsumoto, c'est qu'il a aussi réussi à m'immerger dans les matchs. Voir cette scène splendide, où les deux adversaires oublient le monde, où Matsumoto ne représente plus que les deux protagonistes et la table de ping-pong...
Une scène à faire frémir, tant elle montre le talent de son auteur, et sa fibre narrative.

Et puis, j'ai été impressionné par la dimension qu'il a donné au personnage de Kazuma. Dans les matchs, on ressent vraiment sa présence écrasante, son aura qui écrase toutes celles des autres. Une autre performance...
Impressionnant qu'un joueur de Ping Pong ait plus de présence qu'un Songoku. Mais possible, grâce à Matsumoto.

Sinon, rien à ajouter à ce que tu as dit.
Grand, grand, grand manga.

Bp
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
vargasvan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Août 2003

Message Posté le : 12/02/04 22:34    Sujet du message: Répondre en citant

Je voulais juste ajouter que étant pongiste moi-même, j'étais un peu frileux à l'idée de lire ce manga... Mais c'est vraiment, mais alors vraiment impressionnant comment Matsumoto réussit à décrire les gestes des joueurs... J'étais bluffé à chaque case des matchs!! Rien que les positions des bras et des jambes, la façon de se tenir au moment de servir, tout ça a été étudié d'une façon impressionnante, parfaite...

Là, je tire vraiment mon chapeau à cet auteur extraordinaire!!
_________________
Nothing To Hide, rock original brestois
My Words, premier album en vente...
Site Internet enfin en ligne...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
vargasvan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Août 2003

Message Posté le : 20/02/04 16:24    Sujet du message: Répondre en citant

Juste pour dire qu'Akata a mis en ligne ma chronique sur Ping-Pong... Vous pouvez aller la voir ici.

Laissez un avis ici ou sur le forum d'Akata! Clin d'oeil
_________________
Nothing To Hide, rock original brestois
My Words, premier album en vente...
Site Internet enfin en ligne...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 20/02/04 18:57    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien aimé ton avis, même si je trouve vraiment dommage que tu n'aies pas parlé de la néantisation par Matsumoto des codes du shonen (ce qu'a soulevé avec beaucoup de justesse PetitBoulet, dans ce topic).

Sinon, je ne suis pas d'accord avec ta définition du caractère de Péko.

Pour le reste, très bonne critique.

Bp
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tanuki
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 20/02/04 21:36    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
je trouve vraiment dommage que tu n'aies pas parlé de la néantisation par Matsumoto des codes du shonen

Mais pourquoi faire référence au shounen en parlant de Ping-Pong ?
Matsumoto ne fait pas de shonen ... et le shonen n'a absolument pas le monopole des manga de sport.
_________________
Scott likes Ramona. To date her, all he has to do is defeat her seven evil ex-boyfriends.
Can he do it?

Dude, he's the HERO.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Bp
Mangaversien·ne


Inscrit le : 08 Mai 2003
Localisation : Sur la Drina

Message Posté le : 20/02/04 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

Tanuki a écrit:
Mais pourquoi faire référence au shounen en parlant de Ping-Pong ?

Ben justement parce qu'en apparence, pour Ping Pong, Matsumoto utilise ces codes. Mais c'est pour mieux les réfuter.
Ca me parait être un pied de nez aux valeurs habituellement mises en exergue par ce type de manga.

Tanuki a écrit:
Matsumoto ne fait pas de shonen ...

Ben non. Mais ça ne l'empêche pas d'utiliser ces codes pour les détourner et les vider de leur sens.

Tanuki a écrit:
et le shonen n'a absolument pas le monopole des manga de sport.

C'est évident.

Bp
_________________
ALLIANCE, n. In international politics, the union of two thieves with hands so deeply inserted in each others pockets that they cannot separately plunder a third.

Ambrose Bierce
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tanuki
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Paris

Message Posté le : 20/02/04 22:26    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Mais ça ne l'empêche pas d'utiliser ces codes pour les détourner et les vider de leur sens.

Franchement je ne vois pas en quoi.
Pourquoi vouloir absolument invoquer des "codes du shonen" pour expliquer que Matsomoto traite une histoire sportive d'une manière différente et originale ?

Parce que cette idée peut être appliqué à tout:
- Jiraishin explose les codes du shonen (policier)
- l'Habitant de l'Infini explose les codes du shonen (de samourai)
etc.

A part souligner les limitations du shonen dans le traitement de thèmes équivalents je ne vois pas bien l'intêret.
_________________
Scott likes Ramona. To date her, all he has to do is defeat her seven evil ex-boyfriends.
Can he do it?

Dude, he's the HERO.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation