Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[Mirai Nikki]
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ishigami
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Sept 2002
Localisation : Lille

Message Posté le : 19/07/09 19:13    Sujet du message: [Mirai Nikki] Répondre en citant



Collégien solitaire, Yukiteru Amano passe l’essentiel de son temps à tenir son journal, sur son téléphone mobile. Un jour, Deus Ex Machina, une entité qu’il pensait être issue de son imagination, le convie à participer à un jeu impliquant douze personnes de sa ville. Il se voit confier un chronographe, objet identique à son journal, qui annonce les événements à venir. A l’aide de celui-ci, Yukiteru doit survivre à une course contre la mort. Le dernier survivant du jeu gagnera le droit de remplacer Deux Ex Machina et de devenir dieu de l’espace et du temps (rien que ça !). Ignorant l’identité des autres participants, Yukiteru se retrouve alors au coeur d’une chasse à l’homme, dont il est l’une des cibles.

Mirai Nikki est un nouveau titre des éditions Sakka dont les deux premiers volumes sont sortis simultanément en juin. Signé Sakae Esuno, il compte 8 volumes au Japon et se poursuit. Dès l’annonce de sa sortie il y a quelques mois, Mirai Nikki m’avait intrigué par son synopsis prometteur. Les jolies couvertures, les quelques échos positifs qui ont suivi son annonce et, plus récemment, l’article élogieux d’AnimeLand (le titre a été désigné "Manga du mois" dans le numéro de juin du magazine) ont achevé de me convaincre de le lire.

Loin de ces mangas qui mettent un temps fou à démarrer et à tenir leurs promesses, Mirai Nikki commence fort. Dès le premier tome, le scénario mouvementé enchaîne les rebondissements et ne laisse pas au lecteur le temps de souffler. Les rares moments d’accalmie sont mis à profit pour présenter les personnages ainsi que les règles du jeu auquel ils participent. L’auteur joue beaucoup sur le suspense puisqu’il s’agit d’identifier rapidement les participants du jeu, ainsi que leurs intentions. Comme Yukiteru, le lecteur en vient rapidement à douter de tous les personnages qui l’entourent. Subtils et stratégiques, les affrontements sont basés sur les chronographes, qui annoncent les prochains coups de l’adversaire et permettent de les éviter. Toutefois, chaque chronographe a son mode de fonctionnement propre et peut avantager ou gêner son possesseur selon la situation.
Autre point intéressant de Mirai Nikki : son personnage principal. S’il flirte avec certains clichés du manga (le personnage introverti et indécis), Yukiteru s’avère plutôt pathétique et détestable avec sa manie de profiter sans cesse des autres pour éviter le danger, quitte à leur mentir et à les envoyer au "casse-pipe". S’il ne fait aucun doute que le manga le verra évoluer au fil du temps sur ce point, son caractère réaliste change des idéalistes qu’on a l’habitude de voir dans le manga. Sa principale alliée, Yuno Gasaï, amoureuse de lui, est un personnage tout en contraste. Mignonne et charmante à souhait, elle cache une facette inquiétante et n’hésite pas à tuer pour protéger Yukiteru.
Bien que très enthousiaste sur Mirai Nikki, j’émets tout de même deux réserves quant à la qualité générale du titre. Son dessin, malgré un style agréable, présente quelques maladresses, au niveau des visages notamment. Néanmoins, l’auteur s’améliore rapidement et sa narration sans faille offre une lecture fluide qui fait rapidement oublier ce souci. Un peu plus gênant, le manga souffre d’exagérations importantes, qui nuisent à son réalisme et à l’implication du lecteur dans son intrigue. A l’exception de Yukiteru, les personnages sont peut-être tous un peu trop psychopathes et certains de leurs talents ou actions apparaissent hors-propos tant ils sont fantaisistes.
_________________
Satoshi Shiki, ses mangas et l'actualité autour de son oeuvre sur Satoshi Shiki Fantasy
Mang'Impressions : Chroniques de lectures de mangas
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Shirogane
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Août 2006
Localisation : En train d'affronter le cirque de minuit...

Message Posté le : 20/07/09 19:13    Sujet du message: Répondre en citant

Très intéressant mais... je pense tout le contraire en fait ! Mort de rire Sourire

Blague à part et flemme d'écrire aidant, disons juste que pour moi c'est l'une des meilleures surprises de l'année 2009 et en plus, plus professionnellement parlant, je n'ai que d'excellents retours à tous ceux à que je l'ai conseillé!

Avec Blessures nocturnes et Skip beat, Sakka est pour moi l'éditeur qui grimpe au rang des choix surprenants alors que les dernières nouveautés de Ki-Oon (hormis l'avant première Doubt ) me laisse franchement de marbre...
_________________
Forum Karakuri Circus


"La manière d'agir, c'est la manière d'être"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ishigami
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Sept 2002
Localisation : Lille

Message Posté le : 21/07/09 08:45    Sujet du message: Répondre en citant

Mon avis ci-dessus ne doit pas être très clair car, malgré la réserve que j'émets à la fin, j'ai moi aussi beaucoup aimé Mirai Nikki. J'attends d'ailleurs le tome 3 avec impatience.
_________________
Satoshi Shiki, ses mangas et l'actualité autour de son oeuvre sur Satoshi Shiki Fantasy
Mang'Impressions : Chroniques de lectures de mangas
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Shirogane
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Août 2006
Localisation : En train d'affronter le cirque de minuit...

Message Posté le : 21/07/09 10:21    Sujet du message: Répondre en citant

Si si il l'est mais là où tu as su garder une certaine objectivité sur le titre, je reste complètement subjectif et sur le coup, j'ai eu l'impression que les quelques points négatifs que tu cites viennent entamer ton bel enthousiasme de départ mais puisqu'il n'en est rien, tant mieux Sourire
_________________
Forum Karakuri Circus


"La manière d'agir, c'est la manière d'être"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 02/08/09 20:59    Sujet du message: Mon avis Répondre en citant

Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un Sakka "non-Boilet" vu que c'est un éditeur dont les choix éditoriaux de leurs deux collections "petits formats" me laissent très indifférent (je ne m'intéresse qu'à Sakka Auteur dont il ne faut plus attendre grand chose).

J'ai commencé la série il y a quelques jours et je dois dire qu'elle est intéressante. Je suis assez exigeant sur les histoires où le temps jouent un rôle central et de ce côté, l'auteur s'en sort plutôt bien. J'aime beaucoup Yuno qui semble complètement frappadingue. Yukiteru est parfaitement énervant avec son côté amorphe, complètement dépassé par les événements Sourire.

Ceci dit, J'attends encore de voir comment ça va évoluer car, pour l'instant, je trouve que l'auteur, sous couvert d'action débridée, ne fait que commencer à poser les bases de son univers et à définir ses personnages. Le titre peut donc encore basculer dans le médiocre comme devenir excellent.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
kohaku
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Août 2005

Message Posté le : 02/08/09 22:36    Sujet du message: Re: Mon avis Répondre en citant

herbv a écrit:
(je ne m'intéresse qu'à Sakka Auteur dont il ne faut plus attendre grand chose)

Perso j'ai trouvé certains titres intéressants chez eux et j'espère qu'on verra d'autres manga de leurs auteurs, notamment Sexy Voice & Robo d'Io Kuroda et Children of Sea de Daisuke Igarashi.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 02/08/09 22:44    Sujet du message: Re: Mon avis Répondre en citant

Il ne devrait plus y avoir de Iô Kuroda chez Sakka, je me suis renseigné (un malheur tant cet auteur est génial). Cela vend trop mal... J'ai oublié de demander pour Daisuke Igarashi. Globalement, les Sakka auteurs ne se vendent pas du tout, même Kyoko Okazaki !
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
kohaku
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Août 2005

Message Posté le : 02/08/09 22:50    Sujet du message: Répondre en citant

OK c'est bien dommage ça...Je suis sûr que Sexy Voice & Robo aurait pu trouver sa place, il y a un petit côté polar assez sympa et le titre est globalement plus grand public que les autres titres qui sont sortis en France (Daioh, Nasu).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 02/08/09 22:53    Sujet du message: Re: Mon avis Répondre en citant

herbv a écrit:
même Kyoko Okazaki !


celà t'étonnes vraiment ? excepté peut être le premier grâce a sa mise en avant dans la collection écritures, c'est quand même un graphisme très très spécial.

moi p our ma part j'ai toujours attendu un autre titre de satoshi kon ( kaikisen ). mais peut être que ces derniers ne sont pas aussi bon.

* Toriko (1985)
* Kaikisen (1 vol) (1990)
* World apartment horror (1 vol) (1991)
* Seraphim 266613336 no tsubasa (avec Mamoru Oshii) (1995-1996)
* Opus (inachevé et non-publié) (1995-1996)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kohaku
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Août 2005

Message Posté le : 02/08/09 23:00    Sujet du message: Répondre en citant

Ca faisait un bail que je n'étais pas allé sur le site de Sakka et je vois que les volumes sortis de Kuroda et Igarashi ont disparu du site, je ne sais pas si c'est un signe d'abandon ou pas...dommage en tout cas.

Shun, tu as vu les anime de Satoshi Kon? Si ce n'est pas le cas je te les recommande (Paprika, Tokyo Godfathers,...)


Dernière édition : kohaku le 02/08/09 23:18; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 02/08/09 23:07    Sujet du message: Répondre en citant

pour ces films, j'ai bien aimé perfect blue, mais par contre je n'ai pas aimé la série paranoia agent, et ses autres films.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kohaku
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Août 2005

Message Posté le : 02/08/09 23:21    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai bien aimé tout ce qu'il a fait et qui est sorti en France. Je ne connais pas les titres manga que tu as cité, j'espère qu'on les verra arriver en France.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 03/08/09 04:34    Sujet du message: Répondre en citant

shun a écrit:
pour ces films, j'ai bien aimé perfect blue, mais par contre je n'ai pas aimé la série paranoia agent, et ses autres films.

Ouais alors, si t'as pas aimé Tokyo Godfathers t'es irrécupérable... Moqueur C'est son meilleur film ! Perfect Blue c'est sympa à la première vision, mais passé l'effet de surprise, y a plus grand chose à en tirer. De plus, le film accuse méchamment son âge et comparé à ce qu'il a fait depuis, on voit bien que le produit était destiné à finir initialement en Direct to Video.
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 03/08/09 08:45    Sujet du message: Répondre en citant

après avoir lu le résumé, il semble en effet que je l'ai pas encore vu.
j'ai confondu avec millenium actress.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
kynoo
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Jan 2004

Message Posté le : 03/08/09 14:17    Sujet du message: Re: Mon avis Répondre en citant

herbv a écrit:
Il ne devrait plus y avoir de Iô Kuroda chez Sakka, je me suis renseigné (un malheur tant cet auteur est génial). Cela vend trop mal... J'ai oublié de demander pour Daisuke Igarashi. Globalement, les Sakka auteurs ne se vendent pas du tout, même Kyoko Okazaki !
Monde de merde (pour renforcer mon image de vieux con blasé).
Vraiment c'est dommage qu'avec le temps on ne voit pas émerger des niches viables pour le manga (horreur, titres matures qui ne soient pas uniquement des shonen avec du cul et des giclées de sang, titres plus expérimentaux du point de vue graphique ou narratifs, auteurs classiques...)
_________________
Sélection de ressources pédagogiques en informatique et maths appliquées
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation