Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

{CORNELIUS Editions} (le petit dernier)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 19/11/06 12:48    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Qu'Animeland n'ait pas argumenté convenablement sa chronique (car il s'agit bien de ça et non pas d'un "article" comme mentionné dans le billet de Cornélius), c'est malheureux pour eux.

Je ne comprends pas bien pourquoi tu fais une distinction entre "chronique" et "article". On peut définir le terme "article" comme étant un écrit tiré d'un journal ou d'un magazine (le Petit Robert donne la définition suivante : "écrit formant par lui-même un tout distinct, mais faisant partie d'une publication"), ce qui correspond bien en l'occurence.

Citation:
Mais ce qui est gênant dans le blog de l'éditeur, c'est la façon d'orienter d'avance l'opinion du lecteur, justement (en omettant la mise en avant de Nononbâ). Après, libre à eux d'insulter les gens sur le ton de l'humour et d'attendre respect et considération en retour Très content

Je ne comprends toujours pas en quoi ne pas avoir parlé de la mise en avant de Non Non Bâ par AL a un rapport avec le fait de dénoncer un travail ni fait ni à faire par un des chroniqueurs d'AL. Et je ne vois pas en quoi on peut penser qu'il s'agit d'une tentative d'orienter l'opinion du lecteur. Il s'agit pour moi de pointer les erreurs grossières qui semblent avoir été commises par le rédacteur d'AL, et ce avec une certaine faconde fort amusante.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Heiji
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 19/11/06 13:05    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Je ne comprends absolument pas comment on peut reprocher à Cornélius de ne pas parler des sites ou des revues qui disent du bien des oeuvres qu'ils éditent. Au moins, ils ne cherchent pas à se vanter.

Pourtant comme le dit Carter :
Citation:
Et que dire du dénommé Patrick Honnoré qui était venu ici même nous vanter les qualités des traductions Cornelius... alors que c'était lui qui s'en occupait


Mais bon c'est partout pareil, des qu'il s'agit de critiquer il y a du monde, mais quand c'est l'inverse d'un cou il y a beacoup moins de monde^^
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 19/11/06 13:14    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

La phrase de Carter concernant Patrick Honnoré venant faire son auto-promo (bien plus que celle de Cornélius pour lequel il n'est qu'un intervenant extérieur) sur ce forum à une époque est totalement hors de propos ici et ne méritait même pas d'être relevée. La relation que tu fais entre les deux citations me paraît reposer sur une confusion entre Patrick Honnoré et Cornélius (pouvant être représenté par Jean-Louis Gauthey).
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Den
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Oct 2003
Localisation : in translation

Message Posté le : 19/11/06 13:25    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
A noter que dans les 3 chroniqueurs potentiels d'Animeland, il y a une fille. ça me ferait marrer que ce soit elle la coupable, pour le coup


Bah, à l'époque du Virus Manga il y avait une dizaine de chroniqueurs pour toutes les sorties. Les pigistes étaients rémunérés.

Aujourd'hui trois chroniqueurs (auparavant il n'y avait que Nicolas Penedo) pour encore plus de titres ; même si la totalité des sorties n'est pas concernée. Ces chroniqueurs sont tous internes à AMP.

Dans ces conditions, il est évident que la qualité ne peut pas être la même. Si Nicolas Penedo passe sur le forum, je suis certain qu'il le reconnaîtra sans problème.

Pour la critique de l'ouvrage de Cornelius en question, selon le style et l'angle de jugement je dirai que c'est Méko qui l'a rédigé (75% de chances).
_________________
Radio Nova, la radio préférée de Gally.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 19/11/06 13:56    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Pour la critique de l'ouvrage de Cornelius en question, selon le style et l'angle de jugement je dirai que c'est Méko qui l'a rédigé (75% de chances).


Non, non, c'est bel et bien l'ami Penedo qui l'a écrite. J'en ai parlé avec lui il y a quelques jours et je lui laisse le soin, s'il souhaite, de venir s'expliquer sur les reproches qui lui sont faits par l'équipe de Cornélius, que je cautionne totalement dans le fond et dans la forme. Cette critique m'a également fait bondir, à tel point que j'ai rompu la promesse que je m'étais faite de ne plus écrire dans AnimeLand (liée en partie à la nouvelle formule, mais surtout à une désillusion plus générale vis-à-vis du monde de la presse, qui m'a également fait abandonner Chronic'art un temps) pour proposer un article sur Mizuki, à paraître dans le numéro de février, histoire de contrebalancer ce commentaire lapidaire. Ceci dit, malgré les erreurs d'analyse relevées dans cette critique, j'ai l'impression que Nicolas exprime tout haut, ce que plusieurs lecteurs dont j'ai eu l'occasion de croiser la route pensent tout bas, à savoir: "Nononbâ c'est trop bien, mais 3, rue des mystères, c'est chiant, on comprend rien". Cela m'afflige d'autant plus que j'ai préféré le second, qui substitue à l'humour et l'émotion du premier une véritable réflexion sur la vie et la mort, et me semble, à ce titre plus symptomatique de la vision du monde de l'auteur. Mais c'est toujours la même histoire: les oeuvres qui suscitent l'émotion trouvent toujours plus facilement leur public que celles qui suscitent la réflexion. Je me demande d'ailleurs si le succès critique de "Nononbâ" n'est pas fondé sur un malentendu. Enfin peu importe, pourvu qu'on parle de Mizuki...

Ma critique de "3, rue des mystères", ici

A Greg: il est clair que ce que vit Cornélius avec Mizuki, à savoir voir ses ouvrages critiqués pour mauvaises raisons dans les médias, est monnaie courante pour tous les éditeurs. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas réagir. Il est temps que les journalistes cessent de croire qu'ils peuvent écrire n'importe quelle connerie en toute impunité et que certains onservateurs osent se livrer à l'ultra-critique (à savoir la critique de la critique), que je pratique moi-même quand la coupe est décidément trop pleine (cf. "Fraise et chocolat"). Quant aux gens de Cornélius, je pense qu'ils s'en passeraient bien, mais s'ils ne râlent pas, qui le fera? J'ajoute que la majorité des éditeurs se gardent bien de pratiquer ce type de représailles non pas par paresse mais par peur de s'aliéner le soutien futur de tel ou tel journaliste. Et à ce titre, leur réaction me paraît courageuse et surtout saine.

A Tanuki: Chronic'art est à l'origine un webzine, qui a par la suite évolué sous la forme d'un bimestriel papier (devenu depuis le début de l'année mensuel) sans pour autant se désengager du web. Les articles qui sont publiés sur le web et dans la version papier, même s'ils sont généralement signés par les mêmes rédacteurs, ne sont pas les mêmes.


Dernière édition : jbastide le 19/11/06 14:17; Edité 2 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
namtrac
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 19/11/06 14:09    Sujet du message: Répondre en citant

jbastide a écrit:
Mais c'est toujours la même histoire: les oeuvres qui suscitent l'émotion trouvent toujours plus facilement leur public que celles qui suscitent la réflexion.


En même temps c'est normal, l'émotion est plus accessible que la réflexion Sourire

A part ça, chronique très intéressante (très bon style aussi, vraiment précis, ce que j'apprécie énormément). Juste une chose, pas d'élision devant "handicap"et ses dérivés, c'est un h aspiré #wink3
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 19/11/06 14:27    Sujet du message: Répondre en citant

Peut être car tout simplement les gens regarde un film, prenne une bd ou un roman plus pour se distraire que pour réfléchir dans la majorité des cas.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 19/11/06 14:44    Sujet du message: Répondre en citant

C'est possible, Shun, mais les oeuvres de Mizuki (comme celles de Tezuka, Saito, Shirato, ou d'autres) réconcilient justement divertissement (évasion) et invertissement (retour à soi), ce qui est selon moi la marque des plus grands: quelle plus belle ambition que d'amuser les lecteurs tout en leur donnant à réfléchir? La réflexion n'est pas toujours synonyme de souffrance. Et pourquoi, dans ce cas, s'en priver et en priver les autres?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 19/11/06 14:47    Sujet du message: Répondre en citant

herbv a écrit:
Je ne comprends pas bien pourquoi tu fais une distinction entre "chronique" et "article". On peut définir le terme "article" comme étant un écrit tiré d'un journal ou d'un magazine (le Petit Robert donne la définition suivante : "écrit formant par lui-même un tout distinct, mais faisant partie d'une publication"), ce qui correspond bien en l'occurence.

Je fais la distinction parce que, de base, j'attends toujours plus d'un article (que j'espère "de fond") que d'une chronique. (A noter que j'avais mis article entre guillemets parce que Cornélius avait fait de même)
Citation:
Et je ne vois pas en quoi on peut penser qu'il s'agit d'une tentative d'orienter l'opinion du lecteur.

Ben... J'ai lu tous les liens envoyés par Tanuki et la seule chose que je retiens des différents mags (Elle, Le Monde 2, Animeland...) c'est qu'ils ne sont remplis que d'incompétents (dont certains sont nomméments pointés du doigt). Je n'ai envie de lire aucun des canards en question et je vais rester sur l'idée qu'ils sont incompétents tous autant qu'ils sont.
Citation:
Il s'agit pour moi de pointer les erreurs grossières qui semblent avoir été commises par le rédacteur d'AL, et ce avec une certaine faconde fort amusante.

Plus je lis leur blog, moins je les trouve drôle et plus je me trouve gentil Très content

Par contre, si la presse est si corrompue et incompétente, je ne m'explique pas pourquoi ils continuent à envoyer des SP aux rédactions ?
jbastide a écrit:
"Nononbâ c'est trop bien, mais 3, rue des mystères, c'est chiant, on comprend rien". Cela m'afflige d'autant plus que j'ai préféré le second, qui substitue à l'humour et l'émotion du premier une véritable réflexion sur la vie et la mort, et me semble, à ce titre plus symptomatique de la vision du monde de l'auteur.

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhh ! Bah voilà ! je crois que je sais lequel je vais acheter ! Très content
(Nononbâ, me voilà !!!!)
Citation:
Mais c'est toujours la même histoire: les oeuvres qui suscitent l'émotion trouvent toujours plus facilement leur public que celles qui suscitent la réflexion.

En même temps, ce n'est pas ce qui posait problème à Cornélius sur son blog. Je n'ai pas lu 3, rue des Mystères, mais si il y a effectivement 5 des 7 histoires qui parlent de yôkai et qu'un journaliste dit qu'ils sont absents, ça dépasse le cadre du simple ressenti et c'est quasiment indéfendable.

Après, cette très judicieuse reflexion m'inspire deux choses :
- Y a-t-il finalement tant de lecteurs qui cherchent de la reflexion en lisant des mangas ?
- Ou bien les lecteurs sont-ils si habitués à consommer du manga en masse qu'ils en oublient qu'il peut (parfois, souvent, tout le temps) induire une reflexion ?
Citation:
Je me demande d'ailleurs si le succès critique de "Nononbâ" n'est pas fondé sur un mlalentendu.

Tu crois ? T'as le temps de développer un peu ?
Citation:
C'est possible, Shun, mais les oeuvres de Mizuki (comme celles de Tezuka, Saito, Shirato, ou d'autres) réconcilient justement divertissement (évasion) et invertissement (retour à soi), ce qui est selon moi la marque des plus grands: quelle plus belle ambition que d'amuser les lecteurs tout en leur donnant à réfléchir?

Marrant que tu ne cites que des auteurs des années 70... Sous-entendrais-tu que les oeuvres actuelles sont beaucoup plus pauvres ?
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
shun
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : charleroi la ville noir

Message Posté le : 19/11/06 14:52    Sujet du message: Répondre en citant

jbastide a écrit:
C'est possible, Shun, mais les oeuvres de Mizuki (comme celles de Tezuka, Saito, Shirato, ou d'autres) réconcilient justement divertissement (évasion) et invertissement (retour à soi), ce qui est selon moi la marque des plus grands: quelle plus belle ambition que d'amuser les lecteurs tout en leur donnant à réfléchir? La réflexion n'est pas toujours synonyme de souffrance. Et pourquoi, dans ce cas, s'en priver et en priver les autres?


là je suis tout a fait d'accord avec toi, mais certaines oeuvres penche plus du côté réfléchi que distraction et l'oeuvre devient donc moins accessible.
ensuite biensûr c'est uune appréciation personnel de savoir si l'oeuvre nous distrait ou non.
_________________
Groupe facebook de vente manga en Belgique :
https://www.facebook.com/groups/1024308591038526/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 19/11/06 15:15    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Tu crois ? T'as le temps de développer un peu ?


C'est juste une intuition. Disons que quand les gens me parlent de "Nononbâ", ils évoquent l'humour de l'oeuvre (ah, qu'elle est rigolote la mamie et puis les gros monstres), et son côté émouvant (oh, les pauvres petites filles mourantes/vendues). Par contre, je n'ai guère trouvé trace dans les diverses critiques que j'ai pu lire ou entendre de la dimension, disons, spirituelle de l'oeuvre: la double influence bénéfique (bien que parfois contradictoire) sur la vie de Shigeru de l'hédonisme de son père et des croyances animistes de la vieille femme, qui ont durablement façonné son regard sur le vie et les hommes. Voilà, quoi.

Citation:
Marrant que tu ne cites que des auteurs des années 70... Sous-entendrais-tu que les oeuvres actuelles sont beaucoup plus pauvres ?


Clairement, oui. Mais j'aurais pu citer aussi Arai, Kawaguchi ou Urasawa. J'aurais également pu citer des auteurs occidentaux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 19/11/06 15:16    Sujet du message: Répondre en citant

Une question me taraude tout de même... Pourquoi passer par un Blog plutôt que de contacter directement la rédaction concernée ? (Si, toutefois, ça n'a pas été fait, bien sûr) Si ils veulent que les choses changent, ne serait-il pas plus efficace de le signaler aux chroniqueurs maladroits plutôt que de les lapider par derrière (via un blog, site...) ?

EDIT :
Citation:
Par contre, je n'ai guère trouvé trace dans les diverses critiques que j'ai pu lire ou entendre de la dimension, disons, spirituelle de l'oeuvre: la double influence bénéfique (bien que parfois contradictoire) sur la vie de Shigeru de l'hédonisme de son père et des croyances animistes de la vieille femme, qui ont durablement façonné son regard sur le vie et les hommes.

Peut-être juste une question d'éducation culturelle et de croyances populaires ?
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
namtrac
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Déc 2003
Localisation : The dark side of the road

Message Posté le : 19/11/06 16:09    Sujet du message: Répondre en citant

sushikouli a écrit:
Après, cette très judicieuse reflexion m'inspire deux choses :
- Y a-t-il finalement tant de lecteurs qui cherchent de la reflexion en lisant des mangas ?


Ou dans un film ?

Non parce qu'il faut bien voir quand même qu'un manga/film, ce n'est pas une démonstration Sourire Ce n'est pas comme de lire un essai par exemple où l'on va chercher à s'instruire et à réfléchir avant tout.

sushikouli a écrit:
- Ou bien les lecteurs sont-ils si habitués à consommer du manga en masse qu'ils en oublient qu'il peut (parfois, souvent, tout le temps) induire une reflexion ?


Disons que les "messages"/les valeurs/le sens véhiculés, sont digérés en même temps, car la majorité des mangas sait concilier réflexion et émotion. La réflexion n'étant pas nécessairement une grande révélation cosmique évidemment. Les réflexions novatrices, plus pointues, plus métaphysiques ou que sais-je encore sont forcément plus rares, plus difficiles d'accès (et les lecteurs qui recherchent de telles réflexions sont forcément moins nombreux aussi). Le message est là, seule la portée change.

Pour moi, il y a autant de sens dans un Naruto que dans un 3, rue des Mystères. Simplement, ce n'est pas le même, et il touchera des gens différents de manière différente.

Citation:
Marrant que tu ne cites que des auteurs des années 70... Sous-entendrais-tu que les oeuvres actuelles sont beaucoup plus pauvres ?


Plus pauvres d'un point de vue de culture générale et artistique, c'est certain, mais c'est pareil chez nous à mesure que certaines grandes références s'éloignent, ne sont plus enseignées, exposées dans les media, passées de mode ?,... Ce qui ne veut pas dire que les œuvres actuelles sont moins bonnes. Par certains côtés elle sont même meilleures, notamment du point de vue de la forme, cad de la narration, de la mise en scène, des transitions (plus fuides), du comment faire passer une réflexion sans tomber dans le prosélytisme...(mais je ne dis pas qu'on n'en trouve pas non plus de nos jours). Sans parler de la liberté dans la parole comme dans la forme (même si là, à cause d'un certain politiquement correct et d'une culture plus uniformisée, ce n'est pas toujours si évident).

C'est sans doute aussi parce que le public est de plus en plus habitué aux codes de la fiction (du roman, du cinéma, de la BD...) avec la profusion d'œuvres aisément accessibles au plus grand nombre (et plus de temps libre pour s'y consacrer). Les auteurs n'ont plus autant besoin d'énoncer, la compréhension est immédiate, les réflexes bien intégrés chez les lecteurs/spectateurs.
_________________
"Sometimes in our lives, we all have pain, we all have sorrow
But if we are wise, we know that there's always tomorrow"
------------------------------------------------------
http://www.freerice.com/index.php
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 19/11/06 16:23    Sujet du message: Répondre en citant

namtrac a écrit:
Disons que les "messages"/les valeurs/le sens véhiculés, sont digérés en même temps, car la majorité des mangas sait concilier réflexion et émotion.

Les shônen (par exemple) prônent le dépassement de soi, l'esprit d'équipe et la détermination. Pourtant, quand on regarde un peu partout autour de soi, ce sont des valeurs qui se voient de moins en moins (pour ne pas dire plus du tout). ça ressemble quand même méchament à un constat d'échec, de mon point de vue.

Il n'y a qu'à voir les lecteurs de manga : impatients et égoïstes, le seul moment où ils font preuve de détermination c'est lorsqu'il s'agit d'être le premier à acheter la nouveauté tant attendue (quitte à ce que ce soit la veille de la mise en vente) ou de trouver tous les moyens illégaux possibles pour voir Death Note (remplacez par la série de votre choix).
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jbastide
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Août 2006

Message Posté le : 19/11/06 16:42    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Une question me taraude tout de même... Pourquoi passer par un Blog plutôt que de contacter directement la rédaction concernée ?


Je pense que tu devrais poser cette question directement sur le blog de Cornélius, de même que celle concernant les SP. Elles sont pertinentes et je pense que tu obtiendras une réponse.

De mon côté, je ne suis impliqué en rien dans les activités de cet éditeur, mais je comprends parfaitement cette volonté, disons, d'utiliser les armes de l'adversaire: dans la mesure où les propos incriminés sont publiés dans la presse, donc exprimés publiquement, la réponse se doit également de l'être. Une réponse privée ne serait pas appropriée. Encore une fois, cela nous ramène à la responsabilité des critiques, et c'est plus globalement une question d'honnêteté et de cohérence intellectuelle: dans la mesure où nous donnons publiquement notre avis, il ne faut pas que nous nous offusquions du fait que les reproches que l'on pourra éventuellement nous faire soient également mis sur la place publique.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Actu Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 5 sur 10

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation