Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[LE NOUVEL ANGYO ONSHI] 2
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Kali
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Nov 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 19/04/06 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

Très bonnes interventions sur cet excellent tome 11 et j'aimerais rajouter ma petite pierre à l'édifice !
Je m'étonne que personne n'ait réagit sur le tout début du tome où l'on parle des effets de la mandragore. Il est dit qu'elle emmène dans les souvenirs passés jusqu'à ce qu'elle trouve le moment de ta vie où tu étais le plus serein et que tu restes sur ce moment éternellement. (en gros, je n'ai pas le tome sous la main)
Effectivement, les flash-backs sont de plus en plus éloignés du temps présent. On voit alors que la vie de notre Mun Su a toujours été mouvementée voire tragique et cela permet de comprendre toute la profondeur de ce personnage. Je me pose alors la question toute bête : trouvera-t-on une période agréable dans la vie de Mun Su ??? Arrivera-t-il alors à echapper aux effets de la mandragore...
Bref, j'attends la suite avec impatience tout comme cosmos. Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 20/04/06 12:27    Sujet du message: Répondre en citant

luffy128 a écrit:
[A la fin du tome, on voit enfin le vrai visage du roi, mais c'est sur une double page, alors est-ce que c'est un spoiler pour nous dire qu'il ressemble a un autre personnage deja rencontré ?, et puis sur la derniére page, on voit Ajite dans l'ombre puis ensuite exactement dans la même posture on voit le Roi....]
Est ce que quelqu'un pourrait m'éclairer parce que j'ai pas trop compris.....

[Pour ce qui est du visage du roi représenté en gros sur une double page, à mon avis c'est juste parce qu'auparavant on ne l'a jamais vu : le roi était toujours représenté ou de dos, ou avec le visage coupé, enfin jamais en entier. Cette double page est une manière d'insister sur la révélation de son visage, et donne aussi plus d'impact aux paroles d'Ajite qui avoue enfin explicitement vouloir trahir Mun Su et le roi.]

Par contre, je ne vois pas du tout ce que signifie la dernière page ; dans le reste du tome, rien à mon sens ne permet de l'interpréter de manière exacte (en plus, on ne peut jamais être sûr de rien dans ce manga ^^). Il faudra sans doute attendre un peu pour en connaître la signification... Comme c'est la dernière page du chapitre, c'est très certainement une forme de cliffhanger pour maintenir le lecteur en haleine, comme ça arrive souvent Sourire

Kali a écrit:
On voit alors que la vie de notre Mun Su a toujours été mouvementée voire tragique et cela permet de comprendre toute la profondeur de ce personnage. Je me pose alors la question toute bête : trouvera-t-on une période agréable dans la vie de Mun Su ??? Arrivera-t-il alors à echapper aux effets de la mandragore...

Tiens, de mon côté, je n'ai pas du tout interprété ça comme ça... Si la mandragore (ou mandarage... d'ailleurs pourquoi ça s'appelle mandarage et pas mandragore ???) fait revivre ses souvenirs jusqu'à trouver le moment le plus serein, alors elle fait remonter de bons souvenirs jusqu'à trouver celui qui était le meilleur. Et on voit que pour Mun Su le prétendu solitaire, les meilleurs moments de sa vie correspondent surtout à des rencontres (avec Sando) ou à des moments très forts en compagnie d'autres personnes (notamment Wonsul ou Wonhyo pendant la bataille contre Kaidaten et ses "enfants"). Cela tranche avec l'image de l'homme imprévisible et sans attache qu'il veut donner (bon, on s'en était déjà rendu compte qu'il tenait quand même à ses compagnons, mais c'en est une preuve supplémentaire).
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 22/04/06 21:27    Sujet du message: Répondre en citant

WOUAIS ! Participons à la nuée de postage générale lancée par cosmos et skizyk !!!

Alors, alors... là chuis dans la cambrousse génitale, à Stras bientôt, envie de relire les derniers tomes french avant la lecture du tome 11...
J'avais un avis bien négatif sur l'ensemble, si, si, je me souviens, et bien Mun-Su est toujours aussi lobotomisé du moment qu'il apprend que les Walbins ne sont pas de simples truands et qu'il sort "un gamin qui vole du pain, même s'il a faim, mérite qu'on lui botte les fesses".......

#morning

Comment on peut écrire un truc comme ça ? Je veux dire là s'en est presque ridicule cette légitimisation de l'ordre social, BREF... j'ai déjà parlé de tout ça.

Avec une certaine distance aussi j'ai positivé le vol. 9 avec le magnifique flash-back de Hongil Dong, et puis le volume suivant, oui, Mun-Su a pas de cerveau, mais l'ensemble en jette quand même grâve...
Cette façon de dévoiler les mystères planants encore sur la passé de Mun-Su est un procédé scénaristique subtile et original.

Bon, bon, je reviendrai après lecture du 11 mais un dernier truc qui me turlupine :
(Attention va falloir jetter un oeil à vos volumes 8 )
Hé les gens, ça serait pas Mun-Su le maître de Marlène des fois ?
Si vous matez son flash-back à elle, on voit son mentor avec un flou sur le visage, et ce dernier fait penser de beaucoup à Mun-Su période cheveux longs... De plus il lui parle de l'Orient d'une façon plus que familère, et il faut se souvenir aussi que lorsque Mun-Su parle de partir avec ses longs cheveux classes dans un flash-back du volume 7, Wonsul lui dit qu'il a entendu cette rumeur comme quoi il (Mun-Su) voulait partir en Occident... ça se tient ! Surpris

On en saura plus plus tard, une bise
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Eichan
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 08 Sept 2005
Localisation : Orléans

Message Posté le : 23/04/06 16:50    Sujet du message: Répondre en citant

Concernant Marlène c'est aussi ce que je pense, les différents flashbacks (hors vol. 11 pas encore lu) représentant Mun-Su comme plutôt bon à l'épée.

Et puis ces armes, qu'on en trouve qu'en occident...

Ca nous ferait un bon fight pour le titre de la plus méritante des disciples entre Marlène et Sando. Idée
_________________
Top du moment : 20th Century Boys, Nouvel Angyo Onshi
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 26/04/06 15:07    Sujet du message: Répondre en citant

Ouep, j'ai lu le volume 11 et je trouve que dans l'ensemble c'est un excellent tome.

Les deux premiers chapitres, je crois, sont ceux qui m'ont le plus parlé. On y retrouve, toujours flottantes et parcimonieusement diffusées, ces fragrances de mélancolie, auxquelles se mêlent ici, par le force des choses mais avec subtilité, les thématiques du rêve et du sommeil.
Nous savons que nous sommes dans le passé, un passé triste, triste et chaleureux, et chacun d'eux se clôt sur l'image de Mun-Su qui s'éloigne et s'efface dans un halo de lumière, nous tournant le dos, comme à la fin d'un songe, qui recommence le chapitre suivant... pour l'éternité ?

La suite du volume est tout aussi intéressante, même si elle se fait moins touchante, et s'ouvre sur le réveil de Mun-Su, aidé en ça par Ajite, qui dit avoir rêvé d'une période où ils étaient ennemis et où le Jushin était en ruine...
Mais pas de temps, la bataille contre les Kaidaten est imminente.

On voit effectivement beaucoup de personnages qui nous sont déjà familiers, dont un certain nombre meurt... Ajite s'est vraiment amusé avec tout son monde, et la fin du volume le prouve encore, mystérieuse en diable.
Une bataille violente, horrible, fait rage, et nous sommes au plein milieu de ça, ce massacre que le Jushin doit subir, impuissant. Wonsul dans sa splendeur et Mun-Su dans ses fonctions de général, un tantinet poseur et "jme la donne" avec sa clope au bec, et l'intrigue n'avance pas des masses en fin de compte. Mais le passé, les tenants et aboutissements de la chute du Jushin, les agissements et les ambitions de Ajite, commencent à nous être doucement dévoilés.

J'ai trouvé les dessins légèrement moins soignés dans cette dernière partie par moment... une simple impression ?

Bref, un excellent volume, je suis personnellement un tantinet déçu par le perso de Mun-Su général, je trouvais qu'il se dégageait de l'ensemble plus de choses lors des précédents flash-backs. Mais bon, je fais la fine bouche.

En tous les cas, oui, toujours vraiment envie de lire la suite Sourire !
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bet@
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Mars 2004
Localisation : Genève

Message Posté le : 26/04/06 18:08    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
On voit effectivement beaucoup de personnages qui nous sont déjà familiers, dont un certain nombre meurt...


Comme souvent je comprends pas du premier coup ce que je suis censé comprendre dans ce manga, pourrais-tu m'expliquer ce que tu entends par la?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 26/04/06 21:19    Sujet du message: Répondre en citant

Bet@ a écrit:
Comme souvent je comprends pas du premier coup ce que je suis censé comprendre dans ce manga, pourrais-tu m'expliquer ce que tu entends par la?

Oui, je peux Sourire
mais alors je SPOIL sur le contenu du volume, pas trop le choix...

Donc on a vu beaucoup de personnages qui avait un rapport avec l'ancien Jushin lors de la quête de Mun-Su, et on les retrouve dans le flash-back de la bataille... hors certains meurent dans ce flash-back :
On a Ulpaso qui a été un lieutenant de Wonsul lors de ses retrouvailles avec Mun-Su et qui devient ensuite l'écuyer de Miss Fang : il manie la lance, se la donne, et se fait buter par un dragon.
On a aussi l'ami d'Ajite tout baraque et plein de cicatrices qui entraine Sando à l'Hapki qui est dans le flash-back le commandant des soldats fantômes et qui se fait décapiter... ces deux persos sont pourtant bien vivants par la suite !
Sinon on a une immense statue d'un mec sensé avoir été héroïque : "jusqu'à la fin le grand Jun-Song de la brigade des trois armées a crié gloire au Jushin", et il se pointe aussi tranquille chez Ajite à la fin du 10 où on apprend de la bouche de l'hôte un truc du genre "ils sont arrivé il n'y a pas longtemps d'un autre monde"... ( ambiance #Vamp )

Voilà où je voulais en venir en disant que Ajite s'est bien amusé avec tout le monde, car il est la cause de tout ça, à n'en pas douter Sourire

Est-ce un peu plus clair ?
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Bet@
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 25 Mars 2004
Localisation : Genève

Message Posté le : 26/04/06 22:03    Sujet du message: Répondre en citant

Donc en fait, pleins de persos "récents" sont en fait des morts réssucités par Ajite?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé MSN Messenger
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 27/04/06 01:54    Sujet du message: Répondre en citant

Bet@ a écrit:
Donc en fait, pleins de persos "récents" sont en fait des morts réssucités par Ajite?

Heu... C'est à dire qu'il a déjà ressussité des gens et qu'il déborde un peu de pouvoir, donc c'est ce qu'on est en droit de penser... Maintenant c'est pas clairement affirmé, c'est pour ça qu'il y a du suspense et une intrigue Clin d'oeil

Ben c'est à toi de voir ce que tu en penses aussi hein, comment tu ressens ta lecture (parce que tu lis la série, hein ? ^^), comment tu interprètes les trucs,etc... De toutes façon ce sera (on espère) dévoilé par la suite ce qu'a vraiment fait Ajite.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 27/04/06 21:45    Sujet du message: Répondre en citant

Le tome 11 est dans la droite lignée du thème de la série : la réalité est parfois trop cruelle, autant vivre dans l'illusion. La preuve avec 2 chapitres mettant en scène des aventures impossibles à replacer dans la chronologie (cela s'est-il d'ailleurs réellement passé ?) avant un flashback plein de sang et d'action nous ramenant à l'époque où Mun-Su était général de Jushin, mais Ajite semble tirer les ficelles déjà à cette époque (ne s'agit-il pas d'une manipulation du passé par ailleurs ?).
Avec SAO, on a le parfait compromis d'un manga plein d'action, mais aussi de réflexion (avec la thématique récurrente de l'illusion).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 27/04/06 22:49    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
On a aussi l'ami d'Ajite tout baraque et plein de cicatrices qui entraine Sando à l'Hapki qui est dans le flash-back le commandant des soldats fantômes et qui se fait décapiter... ces deux persos sont pourtant bien vivants par la suite !

Tu es sûr que c'est lui ? Il dit s'appeler le commandant Tai dans le volume 11 alors que le gars tout baraque du tome 7 s'appelle Mujyang. Les deux ont des cicatrices, mais par contre elles ne sont pas au même endroit : Tai en a surtout une qui lui barre l'oeil gauche et le rend borgne, tandis que Mujyang en a un peu partout mais pas là.

Pour le maître de Marlène, je m'étais fait la remarque aussi : il a bien les cheveux ondulés de Mun Su, et surtout son petit sourire moqueur et sûr de lui. Par contre j'avais pas du tout capté que Yonshil et Ulpaso étaient censés être morts, puisqu'apparemment seuls Mun Su, Wonsul et Wonhyo ont effectivement réchappé à la bataille Choqué (quoiqu'un flash-back du tome 4 indique qu'ils resterait quelques survivants...). Mais avant d'être l'écuyer de Miss Fang, Ulpaso étaot un envoyé d'Ajite, donc là ça pourrait complètement coller avec le fait qu'il l'ait ressuscité. Le cas de Yonshil me laisse perplexe par contre.
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 28/04/06 11:30    Sujet du message: Répondre en citant

cosmos a écrit:
Tu es sûr que c'est lui ? Il dit s'appeler le commandant Tai dans le volume 11 alors que le gars tout baraque du tome 7 s'appelle Mujyang. Les deux ont des cicatrices, mais par contre elles ne sont pas au même endroit : Tai en a surtout une qui lui barre l'oeil gauche et le rend borgne, tandis que Mujyang en a un peu partout mais pas là.

Ah ? Me serais-je trop avancé ? ^^
Dès que j'ai vu le perso il m'a semblé le reconnaitre, si bien que je n'ai pas chercher mon volume (que je n'ai d'ailleurs pas ici...) pour confirmer. La ressemblance m'a semblé frappante, maintenant, non, je n'en suis pas sûr... je me suis même planté à priori Sourire


Citation:
Pour le maître de Marlène, je m'étais fait la remarque aussi : il a bien les cheveux ondulés de Mun Su, et surtout son petit sourire moqueur et sûr de lui.

On aura la confirmation plus tard... lors du retour de Marlène (qui deviendra le nouveau Sando de Mun-Su et s'opposera à Sando ? #Milti là je m'avance vraiment beaucoup ^^)

Citation:
Par contre j'avais pas du tout capté que Yonshil et Ulpaso étaient censés être morts, puisqu'apparemment seuls Mun Su, Wonsul et Wonhyo ont effectivement réchappé à la bataille Choqué (quoiqu'un flash-back du tome 4 indique qu'ils resterait quelques survivants...).

Ben rien n'indique la mort de Yonshil pendant la bataille, si ?

Citation:
Mais avant d'être l'écuyer de Miss Fang, Ulpaso étaot un envoyé d'Ajite, donc là ça pourrait complètement coller avec le fait qu'il l'ait ressuscité. Le cas de Yonshil me laisse perplexe par contre.

Lorsque Yonshil retrouve Mun-Su chez le forgeron/conseiller du roi (ils se sont jamais croisé lors du règne du roi de l'ancien Jushin d'ailleurs ? Mun-Su le reconnait pas le vieux en tous cas), Mun-Su veut le butter le Yonshil, du genre "t'étais avec Ajite avant enfoiré pas beau, j'vais te faire la peau"... donc rien n'est à exclure Clin d'oeil

(ça fait "un peu" discussion de spécialistes là Mort de rire)
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
cosmos
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : Suspended between being a nobody, nothing and everything.

Message Posté le : 29/04/06 23:29    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
Ben rien n'indique la mort de Yonshil pendant la bataille, si ?

Oui oui, le flash-back du tome 4 indique qu'il y a quelques survivants, mais l'attaque dévastatrice de Kaidaten dans le 11 laisse penser qu'à part Wonsul et Mun Su ainsi que Wonhyo qui les a protégés, tous les autres sont morts. Enfin Yonshil est assez puissant, je crois (flemme de reprendre le tome où il apparaît -.-) donc il a pu survivre...

michael a écrit:
(ça fait "un peu" discussion de spécialistes là Mort de rire)

Mais euh... non, non ^^;; On ne fait que démontrer l'habileté narrative de Youn In-Wan qui arrive à captiver ses lecteurs au point de les faire s'interroger sur de nombreux détails de son histoire. Voilà, on va dire ça Surpris
_________________
"Dude, I accept the truth of your lived experiences, and I'm not going to tell you that your feelings were wrong." Squirrel Girl
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
skizyk
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 28 Avr 2005
Localisation : en travers à la réaccélération (91)

Message Posté le : 13/05/06 14:15    Sujet du message: Répondre en citant

En ce qui me concerne, je l'ai trouvé un peu moins bien que d'habitude ce tome 11. Dans les premiers chapitres, j'ai trouvé Mun Su trop "gentil" , limite "simplet" lorsqu'il jette je ne sais trop quoi dans le puit ( ça fait bien deux semaine qu'on me l'a prété). Ces passages sont un peu durs a suivre en fait, surtout pour les mous du cerveau comme moi...
La suite par contre : WOW !!!! Choqué Le dessinateur, il blague pas ! Ses assistants ont du en ch!er sévère aussi. M'enfin c'est beau. Par contre, à part Wonsul, je n'ai reconnu aucun des autres persos que vous avez identifié... ça veut dire qu'il faut que je m'empresse de re-squatter la série en entier pour la relire ! A mon avis, toutes ces altérances d'illusion/réalite, ces bribes d'éclaircissement narratifs donnés au comptes gouttes et ces apparitions de-ci de-là de persos historiques sont maitrisées par le scénariste. Tout est calculé je vous dis...

Par contre, personne n'a parlé de la petite parodie par l'auteur de "la plume de feu" en fin de volume. C'était sympa de la mettre, même si elle est pas forcément géniale. D'ailleurs, heuresement que Pika à la bonne idée del sortir le 12 dans peu de temps, on peu les en remercier !
_________________
Bakaworld
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur Adresse AIM MSN Messenger
ingweil
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 24 Sept 2002
Localisation : Grenoble

Message Posté le : 23/05/06 15:50    Sujet du message: Répondre en citant

Dans les persos ressucités on a aussi Kaidaten, la chef des monstres que l'on voit apparaître à la fin du 10 en compagnie d'Ajite et de sa nouvelle troupe.

Le coup du maître de Marlène fait partie des choses qui me gênent dans la cohérence de la série : il va falloir ramer un peu pour trouver les années écoulées entre le voyage de Mun Su en Occident et l'arrivée de Marlène. Et puis pourquoi ne le reconnaît-elle pas quand elle le voit la première fois ? Bon ça fait un peu pinaillage, mais j'ai pas vraiment le sentiment que le scénariste maîtrise tous ses rebondissements.

Par contre j'ai bien aimé ce 11ème volume, qui réussit à allier la poisseur des volumes 9 et 10 (presque leur seul intérêt cette ambiance noire et désespérée, une excellent transition avec les passages douloureux de la chute de Jushin), et l'intérêt scénaristique avec la disparition de tous les persos "super pouvoirs qui tuent". Les 3-4 premiers chapitres forment une mise en bouche convenable (le jeu avec le gouverneur est assez marrant), un flash-back assez maîtrisé pour arriver à une très bonne mise en scène de la bataille. Reste que la bataille pour la bataille, c'est justement ce qu'avait réussi à éviter la série jusqu'à ce fâcheux arc des Walbin et que pour le moment on en est toujours là.

Espérons que la qualité sera de nouveau au rendez-vous pour le prochain opus.
_________________
"Quoi qu'elle fasse, la femme doit le faire deux fois mieux que l'homme pour qu'on en pense autant de bien. Heureusement, ce n'est pas difficile."

Charlotte Whitton
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 3 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation