Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Appareil photo numérique
Se rendre à la page : 1, 2, 3  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Clover
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Sept 2002
Localisation : au milieu de l'océan

Message Posté le : 26/08/05 14:11    Sujet du message: Appareil photo numérique Répondre en citant

Bonjour à tous,

Je m'adresse surtout aux amateurs de photos (et je sais qu'il y en a), mais aussi aux autres (si quelqu'un peut m'aider, il (ou elle) est le (la) bienvenu(e)) : voilà j'ai gagné un peu de sous cet été et je souhaiterais m'acheter un appareil photo numérique. Seulement voilà, je n'y connais strictement rien Pleure ou Très triste . Je suis allée sur le site de la fnac mais ça ne m'a pas beaucoup aidé.

Alors est-ce que quelqu'un peut m'aider, me conseiller un modèle, une marque sachant que je recherche un appareil simple d'emploi qui fait quand même des belles photos (je n'ai pas besoin qu'il aille sur internet Moqueur )

Voilà Moqueur et merci d'avance
_________________
Clover, un trèfle au pays des vaches....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baptiste
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Juin 2005

Message Posté le : 26/08/05 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Ca vous dit un petit débat argentique/numérique ? :PPP
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Laurent
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Déc 2004
Localisation : Belgique (semble-t-il...)

Message Posté le : 26/08/05 15:42    Sujet du message: Répondre en citant

Je te file déjà l'adrese d'un site qui m'a bien aidé à m'y retrouver quand je me suis acheté un appareil numérique il y a un an :

http://www.megapixel.net/html/cover-f.php

Ca t'aidera déjà à t'y retrouver dans la terminologie technique (résolution, balance de blancs et compagnie). Ils publient des tests d'appareils aussi et dans la partie "article" il y a un guide pour les débutants.

Si ton budget est limité, réfléchis sérieusement à la taille du capteur dont tu auras besoin et aux résolutions qu'il permet. Si tu te limites à un usage familial, que tu imprimes en 10x15, trois megapixels sont sans doute suffisants. La taille des capteurs n'est généralement qu'un argument commercial assez inutile pour l'utilisateur de base, juste une course au chiffre pour attirer le client (toujours plus, oui, mais pour faire quoi au juste ?). Bien sûr si tu réalises des affiches de 2 mètres sur 3, il faut voir un peu plus grand...

Deux détails auxquels on ne pense pas souvent, concentré que l'on est souvent sur l'appareil et rien que lui, mais qui peuvent plomber le budget :
- le prix des cartes mémoires. Plusieurs standards existent sur le marché avec leur qualité et leur défaut, et des tarifs variables.
- les batteries !!! Si l'appareil fonctionne sur pile, il faut penser à acheter un rechargeur. Si l'appareil fonctionne avec une batterie rechargeable au lithium, il est généralement un peu plus cher, mais aussi un peu moins encombrant. Dans tous les cas, si tu veux être sûre de ne pas manquer la photo du siècle, il faut penser à avoir sous la main un jeu de piles (chargées !) supplémentaire ou une batterie de rechange.

N'y a-t-il pas moyen de télécharger du site de la fnac un pdf de leur dossier sur la photo numérique ? L'année passée en tout cas c'était possible.

J'ai un Canon IXUS 430 et j'en suis très content. S'il a un gros défaut, c'est l'anti-yeux rouge qui est nullissime. Remarque, je crois qu'on ne le commercialise plus...
_________________
"Back off, man ! I'm a scientist."
-- Peter Venkman
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
king07
Mangaversien·ne


Inscrit le : 05 Déc 2002
Localisation : au bout de mes rêve...

Message Posté le : 26/08/05 19:27    Sujet du message: Répondre en citant

dans le meme style j'ai acheter pour cadeau récemment 2 canon ixus 700 il est à 399€ à la fnac en ce moment
il est petit simple d'utilisation avec tous le savoir faire canon en la matière
seul défault la petit carte 32Mo vendu avec donc faudra compter une extention pour pouvoir en profiter pleinement
_________________
it's a wonderful world...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 26/08/05 20:30    Sujet du message: Conseil Répondre en citant

Le premier conseil que je donnerais, Clover, c'est de prendre un Canon. Un modèle de la série Powershot ou de la série Ixus sachant que ces derniers sont plus chers que les premiers.


Pour moi, le meilleur rapport qualité prix est réalisé avec le Canon Powershot A510 (le remplaçant de l'A75 qui est à la fois simple d'utilisation, avec une optique de qualité, un encombrement pas trop important et un prix très correct d'environ 200 euros). Et un 3.2 Mégapixels suffit largement pour faire des photos impeccables pour un tirage papier. Mais l'A95 est très bien aussi si tu veux un 5 Méga et on en trouve facilement à moins de 300 euros. Pour info, j'ai un A75 qui me donne toute satisfaction (encore que je lorgne vers les modèles Eos) à part qu'il faut un peu retoucher les couleurs dans certaines conditions d'éclairage (comme n'importe quel APN de base), beanie en a un aussi et Key a un A80 (modèle un peu plus évolué, correspondant à l'A520 actuel). Si c'est pas de la référence de qualité, ça, hein... Sourire

Je connais mal les Ixus, ils ont l'avantage d'être moins encombrant mais l'inconvénient d'être plus cher. Et ils ont une bonne réputation.

Allez, deux liens :
- La meilleure adresse pour acheter, c'est Pixmania et tu peux même enlever sur place l'appareil au lieu de te le faire livrer.
- Un site pour te convaincre de la qualité des Canon
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
beanie_xz
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Fév 2004
Localisation : Campagne française

Message Posté le : 27/08/05 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

Héhé, ça me rappelle ma situation l'été dernier quand j'ai voulu acheter un APN. J'ai finalement opté après mûres réflexions et comparatifs pour un Canon A75 qui me satisfait en tous points sauf qu'il encombre un peu (pas pratique pour l'avoir toujours à portée de main). A ce que j'ai vu en magasin, les nouveaux Canons de la série A cette année sont bcp moins lourds puisqu'ils marchent à 2 piles AA au lieu de 4 (comme le mien). Sinon les IXUS ont très bonnes réputations aussi. Je conseille vivement les Canons car ils offrent un bon rapport qualité-prix et ils ont bonne garantie étant des pros de l'imagerie.
Sinon, pour choisir, je trouve qu'il faudrait premièrement te fixer un budget et noter les quelques modèles qui correspondent à ton budget et qui te plaisent au coup d'oeil. Après tu devrais chercher un peu sur le net pour des tests faits par des utilisateurs. Y'en a bcp en anglais comme celui-ci que j'ai trouvé pour mon Canon A75. Ils commentent sur pleins de détails et proposent des images pour mieux vaut voir. Aussi ils y font des comparatifs entre appareils du même calibre dans l'article, et ainsi tu peux trouver d'autres modèles et t'orienter vers d'autres choix. Il y a parfois un peu de jargon dans ces articles mais les images t'orientent bien pour comprendre. Sinon un peu de terminologie expliquée en français.
Après s'être fixer sur le modèle, il suffit de trouver le magasin où c'est le moins cher. Et le tour est joué!
_________________
"Dans la fresque, je suis une des figures en arrière plan."
Q ou l'Oeil de Carafa, Luther Blisset.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Key
Modérateur


Inscrit le : 06 Sept 2002

Message Posté le : 28/08/05 16:36    Sujet du message: Répondre en citant

Juste mon grain de sel pour dire que l'important c'est pas vraiment le nombre de megapixels de l'APN mais ce qu'il y a autour. A vrai dire je recommande de prendre le plus souvent les packs avec les options (genre une carte mémoire supplémentaire, un chargeur de batterie, un lecteur de cartes, voire une housse).

J'aime beaucoup mon Canon A80 facile à utiliser avec un écran pivotable très rigolo. Cela dit, le focus est très lent et en mode nuit ou intérieur, ça laisse un peu désirer (sauf si on passe un bon moment pour personnaliser le réglage idéal). Mais cela dit, pour un usage occasionnel, les modèles proposés doivent suffire largement.

PS : pixmania est très très bien. Et si jamais tu veux les retirer sur place, je suis prêt à faire le guide Clin d'oeil
_________________
Sheldon: Why are you crying?
Penny: Because I'm stupid!
Sheldon: Well, that's no reason to cry. One cries because one is sad. For example, I cry because others are stupid, and that makes me sad.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Minh
Mangaversien·ne


Inscrit le : 20 Jan 2005

Message Posté le : 19/12/05 19:58    Sujet du message: Répondre en citant

A mon tour de quémander de l’aide pour le satanique : comme vous devez le savoir, Noël approche (les décorations rutilantes dans la rue commerçante, les bonhommes rouges aux hottes clignotantes suspendus à nos fenêtres, M6 Kids…) et moi je fais appel à vous, renforts du gentil papa Noël tout là-haut dans le ciel.
Après mature réflexion, j’ai pensé que le cadeau idéal pour mon père ne pouvait être qu’un appareil synthétique (écharpe, chemise, Harry Potter, parapluie, dessin fait main, dessin fait ordinateur, La fille du puisatier, etc, autant de tentatives avortées au fond d’un sombre placard…), comme il est déjà bien fourni côté argentique.
J’ai donc suivi vos conseils : j’ai concentré ma petite quête sur les canon et ai entrepris de parcourir le site de la Fnac. Voici donc les créatures sataniques que j’ai dans mon filet : le Canon PowerShot A410, le Canon PowerShot A520 PowerPlus et enfin le Canon Digital Ixus i zoom noir (look très important, noir c’est simple, c’est sobre, c’est sans risque). Pour ce dernier, j’aimerais savoir si le prix va de paire avec la qualité, comme tu avais l’air de connaître Beanie… J’ai d’ailleurs bien suivi tes précieux conseils, à savoir les piles par deux et non par quatre, détail auquel je n’aurais pas songé da sola… Et quant aux accessoires (batterie, chargeur, voire carte et câble USB…), ils sont fournis sauf dans le premier cas, où ils proposent une imprimante, chose dont je me contrefiche, mais si le modèle est bon, alors pourquoi pas…
Auriez-vous certaines recommandations ou contre-indications pour (bien) choisir (en bref : offrez-moi votre aide Dieux miséricordieux horreur, en plus Noël c'est demain !!) ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
chopper
Mangaversien·ne


Inscrit le : 24 Oct 2003
Localisation : SQY

Message Posté le : 19/12/05 20:37    Sujet du message: Répondre en citant

Minh qui abandonne l'argentique.

Ou va le monde. Roulement des yeux
_________________
KRINEIN : La culture avec un K

http://manga-anime.krinein.com
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur MSN Messenger
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 19/12/05 22:10    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Chopper, je viens de la pervertir en lui prêtant Satan le synthétique (comprendre un Powershot A75) qu'elle a utilisé pendant plus d'un mois et je l'ai achevée hier en la laissant s'amuser avec mon dernier joujou numérique (choisi spécialement pour capturer photographiquement la minhette rétive et vive).

Sinon, entre les 3 appareils cités, je conseillerais l'Ixus pour sa taille réduite et son aspect sachant qu'il faut un buget supérieur car il faut acheter une batterie supplémentaire spécifique en plus de son prix élevé ou le Powershot A520 car il présente de bien meilleurs caractéristiques que le A410 qui est fourni avec une imprimante sans intérêt (et coûtant une fortune en consommables) pour un prix similaire.
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Altaïr
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Fév 2003
Localisation : Paris - Essonne - Creuse

Message Posté le : 20/12/05 12:40    Sujet du message: Répondre en citant

Franchement, le débat numérique/argentique n'a plus lieu d'être, si ?

Les boîtes qui fabriquaient des films ferment leurs usines à tour de bras et se lancent tous dans le numérique. Même Leica s'y met, pour survivre.

Et autant au début il était justifié de garder un attachement pour le numérique, maintenant les progrès techniques ont été tels qu'il faudrait être de mauvaise foi pour continuer d'affirmer que l'argentique est mieux que le numérique.

Après, je comprends quand même les gens qui ont un vieux Leica et qui en sont amoureux...
_________________
Pingouin dans les champs, hiver méchant !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Minh
Mangaversien·ne


Inscrit le : 20 Jan 2005

Message Posté le : 20/12/05 19:56    Sujet du message: Répondre en citant

Allons allons, il y a quiproquo Clin d'oeil : c’est pour mon digne géniteur, et je n’ai fait que très peu de clichés en synthétique, des plus insatisfaisants, qui me faisaient faire des rah et maugréer…
Et pour répondre à Altaïr qui fait bien de hisser la proposition zizanique de Baptiste

Le synthétique n’égalera jamais l’argentique.
Et pour ce démontrer subjectivement, je noue mon bandeau autour de mon front et je remonte mes manches courtes.

Certes, le synthétique s’améliore. Il ne cesse de progresser, sa qualité fragmentée dérivant vers quelque chose s’apparentant à l’argentique, mais surtout, s’apparentant à notre vision. Le synthétique, c’est un découpage de tissus de vie.
Un jour, il y a un tailleur de boqueteaux qui surgit lors d’un déjeuner en famille sur une terrasse ombragée (un peu cliché mais bon), et il coupe – clacclac – dans votre déjeuner. Dix ans plus tard, il y a ce déjeuner sur votre écran et vous vous demandez s’il vous faudra patienter en pianotant votre clavier encore longtemps avant que le dessert n’arrive (une meringue citronnée, yuck…).
Non, le synthétique ne se conjugue pas à la qualité argentique, mais bien à notre vision oculaire (voire bi(n)oculaire pour toutes les Saku du monde…). Il est ainsi possible de contempler une photo en se méprenant tout naturellement sur sa réalité.
Mais rien à y scruter avec l’argentique qui est bien plus qu’un trivial calque translucide…
Dîtes-moi… Où se motte l’onirisme qui s’échappe des anciennes photos ? L’argentique a ses qualités propres, n’est pas remplacé et demeure irremplaçable. Le noir et blanc argentique est la couleur du passé : son pouvoir évocateur, le grain de la mémoire… Mais plus que cela, c’est l’intemporalité. Je fais du zèle et me permets de citer Baudelaire pour expliciter ma pensée : « l’art, c’est la représentation de l’éternel et le transitoire ». Et c’est ce qui fait que des photos argentiques N&B puissent se révéler œuvres d’art.
Et où est cette vieille aura qui ceignait, (dans une autrefois), la chevelure ondoyante de votre grand-oncle 60 ans plus tard ? Pourquoi sa moustache était-elle impeccable ? Où étaient ses bourgeons/pustules/tâches ? Car l’argentique a ce pouvoir : il rend beau.
Vous me direz qu’on a du avoir ce débat quand la couleur est apparue (‘ting’), ou qu’à présent, la qualité oranger des vieux appareils est mourrue, gloire aux peaux fraîches. Mais le soucis est bien là : si le N&B n’a pas disparu au surgissement tout en canon des couleurs, il a nettement régressé, et continue son repli contraint…

Mais de l’aura, il n’en est rien. Regardez-moi ces photos en noir et blanc et dites-moi qu’elles ne vous évoquent rien… Cela est du à notre siècle aussi, il est vrai. Les photos couleur numériques sont légion d’honneur chez nous. Le N&B devient une rareté qui attire forcément l’attention, comme toutes les vieilleries…
Mais les rayons de nostalgie qu’émettent les photographies ne sont pas vieux d’aujourd’hui.
Car la Photographie n’est pas seulement Picture Package et le référencement – 18.01.03 – Dîner tro MDR chez Zouip le pingouin (cop D Céchelles séjour 2 ouf) ou encore 36.04.05 – dispute ac Pitchounou, g pleurer (photos de moi dans la salle de bain ac les mouchoirs Bruce le requin en cure de désintox’ de poiscailles la racaille). Ce ne sont pas seulement trois-cent millions de petits pixels (et elle, et elle, et elle…) qui nous permettent de louper jusqu’aux chromosomes.

La photo, c’est un geste, mauvais sang ! Une démarche (attention, jets de flammes) !
Le synthétique annule toute la réflexion préliminaire, l’acte de trouvaille de pelloche (une abré sur sa fin), se demander quelle pellicule choisir… Mon budget est limité (comme tout apprenti photographe qui se respecte, il doit être à l’indigence, à la pauvreté, bref pour lui c’est la dèche (et c’est avant tout un concept de vie d’être dècheux)). L’acte d’achat est infiniment important, il y a une part de risque (j’ai loupé la météo… je tente ? je tente pas ? j’appelle un ami qui lui a pas loupé la météo comme un asticot ? Tant pis, je vais prier pour qu’il fasse beau et j’essaye 100 iso…).
Une contrainte qui ajoute à la préciosité de ce qu’on tient entre les paumes, de l’acte de photographie. 24 poses et peut-être une de plus si je tire comme il faut… Peut-être 48 si je l’utilise deux fois…
Aucune de ces démarches en synthétique. La photo n’a plus aucune espèce de valeur, elle est complètement affamée.
Pire : on peut effacer des photos (le comble…).
La seule façon de supprimer un cliché en argentique est de prendre un cutter.

Le synthétique n’est que du mime. Notez : argentique – argent, la couleur des premiers appareils et des plus répandus, comme si on espérait les rassembler, les faire rimer... Il faudrait être fou pour ne pas s’en aviser.
Il y a dématérialisation de la photographie. Plus de développement et nul besoin de parler de ces imprimantes câblées qu’on essaye de refourguer avec les synthoches.
Où est le trio légendaire, les trois bacs ?
Où est l’emblématique chambre noire ?
Ça existe un agrandisseur où je pourrais insérer ma carte mémoire ?
Tout ça du mime, tout comme les bruitages lorsqu’on appuie sur des gâchettes, devenues des éponges.
Pour finir, je ferais bien une insolite comparaison avec le film, dans une petite citation toute mimi :
« Nous savons bien que la pellicule cinématographique est susceptible, dans un avenir plus ou moins rapproché, de disparaître sous la poussée des nouvelles technologies numériques.
Pourtant, cette mort annoncée est pour l'instant toujours reportée à une échéance indéfinie, la première raison étant qu'aucun autre support que la pellicule n'arrive encore à une telle définition de l'image, autant pour la prise de vue que la projection.
»

S’il y a débat, il serait plutôt sur la technologie et tout ce qu’elle entraîne : on constate au quotidien les gains, et on oublie vite les pertes qu’on reconnaîtra un peu plus tardivement…
Parce que le numérique est le progrès, et l’argentique est notre histoire.

Tu vois Chopper, je me renie pas ! Une bonne vieille maxime disait : « à l’intérieur fais ce qu’il te plait, à l’extérieur agis selon coutume » et la coutume, bah c’était Herbv (mais c’est fini hein, je recommencerai plus, promised).

Edit : l'Ixus alors ? Tu crois que je pourrais le dénicher un peu moins cher ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Baptiste
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Juin 2005

Message Posté le : 20/12/05 21:26    Sujet du message: Répondre en citant

Vache, la demoiselle elle cite Hors Champs, trop, quoi.

N'empeche, elle peut se mettre à la peinture, tant qu'elle y est. Avec le pinçeau, mimétique = zéro. Âme, labeur, nez peinturluré = un max. Elle l'aura son hic et nunc, pour parler comme Walter Benjamin (d'ailleurs on pronnonce Benyamine, n'est-ce pas un signe ?).

Oui donc, oui donc, ayant le feu vert de la tour de contrôle et la carte blanche de la généralissime, je me permets de signaler l'horreur bien cachée dans les replis de son message. Citer de travers Baudelaire-dono-sensei-sama, le grand Gustave... Arthur... Guillaume... Charles ! Baudelaire, c'est grave, mais le faire volontairement, c'est encourir le juste courroux des divinités de l'Ecriture, c'est prendre le risque de se faire plumer dans une ruelle obscure.
La réparation du saccage donnera cette phrase, dont les personnes avisées auront reconnu la clairvoyance (que seul Dick a depuis dépassé) et l'origine (Le Peintre de la vie moderne) : "La modernité, c'est le transitoire, le fugitif, le contingent, la moitié de l'art dont l'autre est l'éternel et l'immuable."
C'est vrai quoi, hein, pfff.
Mais comme elle m'a permis d'étaler la confiture (ça va, c'est normal d'oublier un prénom) , que c'est une chic dame et que (donc) je suis bon (faible), je lui pardonne.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 20/12/05 22:09    Sujet du message: Réaction Répondre en citant

Ça lui va bien d'être lyrique, à la minhette. Il faut oser défendre l'argentique à ce point lorsqu'on vient de faire d'aussi nombreuses superbes photos en synthétique ce dimanche (mais quel talent !). On n'est plus crédible après ça. Surtout que dans un cas ou dans l'autre, on a une représentation de la réalité par le biais de l'image quasi-identique. Seul le support change : un négatif d'un côté, un fichier binaire de l'autre. La dématérialisation a lieu dans les deux cas. Et c'est oublier un peu rapidement toute la créativité que donne le numérique.

Pour vous le prouver, voici en exclusivité mondiale, quelques photos synthétiques minhiennes (avec moi au "développement" sous Photoshop).
(cliquer sur la miniature pour avoir la photo en 900x600)


Comme vous pouvez le voir, on peut faire du N&B en synthétique, et même jouer avec le soleil pour montrer la voie aux âmes défuntes.


On peut aussi jouer avec les couleurs sans avoir à changer de pellicule.


On peut faire aussi de superbes natures mortes (ben oui, là, il n'y a que la mousse qui semble vivre).


On peut aussi s'amuser à faire des photos à l'ancienne, avec des couleurs toutes moches partout, comme dans les années 60-70.


On peut même encore retourner plus loin dans le temps, celui ou les appareils étaient carrés et en bois. Ahhhh... la beauté du grain photo de la taille d'un ballon de basket...

Photos © 2005 Minh

Je défie n'importe quel supporter de l'argentique d'en faire autant à aussi bas prix.

Sinon, Minh, pour l'Ixus, tu peux l'avoir à 285 € TTC à Pixmania (et surtout, on peut le retirer en boutique, adresse que Key a conseillé au début de ce sujet et où j'ai acheté l'année dernière mon Powershot A75, sur ses conseils).
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
manu_fred
Mangaversien·ne


Inscrit le : 27 Avr 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 20/12/05 23:34    Sujet du message: Répondre en citant

Herbv, tout ça est bien joli mais ça ne répond pas vraiment à la question je le crains... Minh elle-même reconnaît que le niveau technique des appareils numériques a bien évidemment atteint celui des argentiques. Mais la distinction ne porte pas réellement sur ce point à mon sens. De toute façon, le plus grand facteur limitant dans la qualité d'une photographie, ça n'est pas tant le boitier que le photographe.

Le principal point de discussion reste l'approche qu'on veut avoir de la photographie. L'argentique a pour moi l'avantage qu'il ne limite pas au poste de chef d'orchestre - qui prend la photo et ensuite, se contente d'appliquer toute une batterie de filtres, masques et autres calques (même si le bon usage de ces outils peut se révéler être un art en lui-même je l'admets bien volontiers (enfin, art ou technique, la distinction sémantique mériterait elle-aussi toute une discussion)) - mais offre aussi la possibilité d'occuper tous les pupitres à la fois. L'argentique, c'est ne pas se contenter de cliquer sur un menu "grain photo" (et quel est l'intérêt de vouloir obtenir un rendu semblable à l'argentique en numérique alors qu'on peut le faire directement en argentique) mais plutôt se dire "bon, si j'ajoute 30 secondes au développement et que j'utilise tel révélateur à telle température, ça me donnera tel type et tel rendu de grain", c'est pouvoir faire des rayogrammes, des solarisations à la main. Bref, en évitant d'accumuler encore plus les exemples, c'est la satisfaction de maîtriser le processus créatif de bout en bout et de ne pas se reposer sur tout un ensemble d'automatismes qui au final nous brident sans pour autant nous apporter le côté créatif de la contrainte (comment arriver à représenter la teinte d'un objet quand on n'a pas la possibilité de passer aisément d'une photo couleurs à une photo noir & blanc par exemple, et non, ça ne consiste pas simplement à cliquer sur désaturer ou à mélanger les canaux, ça impose aussi de réfléchir au moment de la prise de la photo).

Qui plus est, et pour continuer sur ce que disait Minh, l'argentique, c'est aussi accepter de redonner sa place à l'incertitude, accepter ses erreurs et ne pas se contenter de les masquer en appuyant sur le bouton d'effacement et en repassant à autre chose. C'est un jeu fort dangereux et qui peut être coûteux en effet, mais qui est bien plus attrayant et excitant que de connaître immédiatement le résultat. Et comme dit ici, se dire qu'on va pouvoir aisément corriger la photo de ses défauts pousse sans doute à diminuer l'attention portée aux détails, bref, prendre une photo devient un geste banal (ce qui n'est pas forcément un mal bien entendu) mais surtout privé de toute signification particulière. Que le règne du jetable qui habite toute notre société arrive à se frayer un chemin jusque au sein des Arts n'est peut-être pas bon signe.

En passant, je ne suis pas du tout d'accord avec ta remarque sur la dématérialisation. Le négatif reste quelque chose de concret, une matière sur laquelle on peut travailler avec ses mains. Le fichier binaire reste lui quelque chose d'impalpable et de manipulable qu'à travers des outils eux-mêmes abstraits. Peut-être qu'en définitive l'argentique est plutôt destiné aux personnes qui sont restées un peu enfant et qui aiment bien faire joujou avec des objets rigolos et faire de la patouille avec des produits marrants...

Bref, l'argentique, c'est un peu vouloir faire son Jean-Pierre Pernaud (non, pas passer son temps à critiquer les rond points), pouvoir être fier d'un travail fait main. Bref, c'est désuet de nos jours et c'est aussi pour ça que c'est bien.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation