Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[ZIPANG]
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Ro
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Jan 2006

Message Posté le : 16/01/06 23:26    Sujet du message: [ZIPANG] Répondre en citant

Bonjour à tous.

Très grand amateur de BD en tous genre, j'ai entamé la série Zipang peu après sa sortie en France. Ayant adoré les premiers tomes, je trouve que le rythme se ralentit énormément dès le tome 4. L'intrigue se complexifie, se ralentit, privilégie largement les dialogues et les reflexions à l'action et au spectacle. Bref, j'accroche moins et en vient à espérer que le récit trouve rapidement une fin.
Or je vois que la série dépasse les 20 tomes au Japon. Mais qu'est-ce que l'auteur a bien pu aller raconter pendant autant de tomes ?

Quelqu'un ici a-t-il lu la série en Japonais pour me dire si le rythme s'accélère de nouveau ensuite et si l'intrigue reste vraiment prenante ?


PS : Pour info, j'ai par exemple beaucoup aimé Hikaru No Go, mais idem, j'ai fini par arrêter d'acheter (au tome 19 quand même), idem pour Monster que j'ai cette fois beaucoup plus vite lâché, et même 20th Century Boys, que je trouve excellent, me lasse sur la longueur.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ZeusIrae
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Jan 2006

Message Posté le : 22/01/06 19:14    Sujet du message: Zipang vol5 Répondre en citant

J'avoue ne pas pouvoir comprendre comment on peut trouver l'histoire se ralentie apres le T4.Le T5 est un fantastique bras de fer entre Kuzaka et le commendant du Mirai qui merite d'etre lu.Sans compter qu'il nous laisse sur un cliffhanger absolument horrible.
Non vraiment je ne comprend pas.Tout les acteurs ne sont pas encore en place.Tant que les americains ne connaissent pas l'existence du Mirai les cartes ne sont pas encore distribué.
La taille de la serie est tout à fait comprehensible,les manga(s) de Kawaguchi sont toujours complexes et l'action n'y a qu'un role secondaire.Zipang n'est pas Nimitz,Kuzaka le dit clairement dès le debut:le Mirai a déjà commencé à modifier l'histoire.Il est probable que l'histoire va se prolonger sur plusieurs années avec de multiple rebondissement.20 tome n'a vraiment rien de surprenant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mithreus
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Mars 2004
Localisation : Dans l'onirique contrée...

Message Posté le : 22/01/06 20:46    Sujet du message: Répondre en citant

Effectivement, ce qui serait intéressant, ce serait de voir l'irruption du Mirai développer des conséquences de long terme, au-delà des seules batailles du Pacifique. Avec toute la possibilité d'une réflexion sur l'histoire, sur l'importance de l'aléa sur la tendance de fond, etc.

Mais surtout des risques de dérapages si l'on en croit ce qui se raconte sur cet auteur Roulement des yeux
_________________
Quand la cendre est la mesure...
Quand la cendre... sur FB
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 23/01/06 00:28    Sujet du message: Répondre en citant

Wouah je viens de me finir le volume 6 et je dois dire que j'ai beaucoup apprécié.
Cette série ne me déçoit absolument pas (au contraire de Spirit of the Sun).

L'affrontement entre le Mirai et l'escadrille de Dauntless est mené de main de maître, on est pris dans la bataille dont l'aspect militaire et tactique m'a semblé particulièrement bien retranscrit !
"Cible Bêta en haute altitude : 3 appareils"
"Alpha se déploit"
"3 appareils en approche par 180° arrière..."
Bref on s'y croit et on sert les dents avec l'équipage.

Quand au torpillage du porte avion Wasp avec le missile tomahawk, haletant également...

Mithreus a écrit:
Effectivement, ce qui serait intéressant, ce serait de voir l'irruption du Mirai développer des conséquences de long terme, au-delà des seules batailles du Pacifique. Avec toute la possibilité d'une réflexion sur l'histoire, sur l'importance de l'aléa sur la tendance de fond, etc.

La phrase de Kusaka qui semble décidé à partir en Allemagne au 3ème reich, annonce un développement passionnant à venir...
Je suis très curieux de voir l'orientation que va prendre le récit et de savoir à quel point l'irruption du Mirai va influer sur le cours de l'histoire.

ZeusIrae a écrit:

La taille de la serie est tout à fait comprehensible,les manga(s) de Kawaguchi sont toujours complexes et l'action n'y a qu'un role secondaire.Zipang n'est pas Nimitz,Kuzaka le dit clairement dès le debut:le Mirai a déjà commencé à modifier l'histoire.Il est probable que l'histoire va se prolonger sur plusieurs années avec de multiple rebondissement.20 tome n'a vraiment rien de surprenant.


c'est clair qu'avec une histoire pareille, il peut faire s'installer son histoire sur la durée avec pourquoi pas des répercutions sur plusieurs dizaines d'années. En tant que lecteur je trouve que l'on a beaucoup de mal à se plonger dans la suite du récit et à deviner où il veut en venir.
Je fais confiance à Kawaguchi pour nous offrir une oeuvre passionnante pour le moment il semble avoir le scénario bien en main.

Raahh, vivement le volume 7 !
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ZeusIrae
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Jan 2006

Message Posté le : 23/01/06 13:00    Sujet du message: Répondre en citant

Mithreus a écrit:


Mais surtout des risques de dérapages si l'on en croit ce qui se raconte sur cet auteur Roulement des yeux


Personnelemnt,je crois que ce qu'on dit est exagéré.Il est patriote c'est certain mais si on compare avec des anime(s) récentes ses idée politique n'on rien d'etrange.Il semble que l'a plupart des japonais n'apprecie pas du tout l'intervention de Koizumi en Irak et reve de faire de leur pays une sorte de suisse asiatique.Tant qu'il ne fait pas du negationnisme(ce qu'il n'a JAMAIS fait) tout ira bien.

J'ignore completement comment va etre la suite,toute les routes sont ouvertes et ça promet des discussions passionnante.

PS:je me suis tromper dans mo précedant message je parlais en fait du vol4,le vol5 ralentie un peu le chose(ouf)et c'est une pause bienvenue.
Mais je viens de lire le vol6 et ça demenage,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ZeusIrae
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Jan 2006

Message Posté le : 06/03/06 20:16    Sujet du message: Répondre en citant

Bien je vais jouer au necromanciens et faire revenir ce sujet d'entre les morts.Le vol7 est sortie réçamment,comme prevue Kusaka continue ds ses delire qui devienne de plus en plus clair et extrement inquietant.J'ai été particulierement interessé de savoir que meme certain japonais de l'epoque sont d'accord sur la necessité d'eliminer Kusaka(et je les encourage vivement).La ou j'ai eu un pbl c'est pour Pu Yi l"empreur" du Mandchoukouo,sa presantation n'a rien avoir la le film "le dernier empreur",la difference est tres visible.On apprend aussi que le pere de XO est mort dans cette "dimensions"(pas d'autre terme disponible)les implications sont assez interressante sur le plan moral.
alors qu'en pensez-vous?Pour moi ça devient de plus en plus passionant.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 08/03/06 01:36    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens! un sujet Zipang sur Mangaverse.
Peu de chance qu’il aille très loin mais après la lecture du formidable n°7 je ne peux pas résister Très content

****attention il peut y avoir des spoils!! ****


ZeusIrae a écrit:
Le vol7 est sortie réçamment,comme prevue Kusaka continue ds ses delire qui devienne de plus en plus clair et extrement inquietant.

Les délires de Kusaka sont nationalistes mais loin d’être stupides. C'est une analyse assez remarquable et dans le premier chapitre son discours est tout bonnement incroyable de culot. Cependant il comporte quelques erreurs:
Prétendre que ce sont les américains qui ont poussé les japonais à attaquer Pearl Harbour c’est violent! Même si les ricains guettaient l’occasion d’entrer en guerre contre l’empire nippon, ils ne s’attendaient certainement pas à une attaque en traître de cette envergure.
Après ce choc terrible, Kusaka affirme qu’il suffirait que la guerre s’arrête en Europe pour que l’opinion publique aux States réclame l’arrêt des hostilités dans le pacifique, et là il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’au coude. En vrai les citoyens américains qui s’en fichaient un peu avant, sont devenus complètement enragés après le massacre de leurs "boys" et réclament vengeance. Il n’y a qu’à penser aux camps de concentration qu’ils ont ouverts chez eux pour y parquer les résidents américains d’origine japonaise.

Alors sont-ce des interprétations faussées par la vision patriotique du personnage ou tout simplement des arrangements avec l’histoire pour les besoins du scénario? Qui peut savoir avec un auteur aussi roublard …

ZeusIrae a écrit:
J'ai été particulierement interessé de savoir que meme certain japonais de l'epoque sont d'accord sur la necessité d'eliminer Kusaka(et je les encourage vivement)

Normal que les plans de Kusaka ne plaisent pas puisqu’il essaie de faire perdre la guerre au Japon le plus rapidement possible. Son but au fond est similaire à celui de Mitsumasa Yonai, ce sont les moyens d’y parvenir qui diffèrent. Yonai veut laisser les évènements suivre leur cours car il pense que le Japon fait fausse route et n’est pas prêt, qu’il doit apprendre de ses erreurs avant de devenir la puissante nation que l’on connaît. Kusaka lui veut que le Japon entre le plus tôt possible dans le monde industriel et économique d'après guerre et cela sur un pied d’égalité avec les occidentaux. Sous ses dehors froids et calculateurs, il se montre également beaucoup plus humain puisqu'il espère éviter ainsi les énormes massacres du futur.

ZeusIrae a écrit:
La ou j'ai eu un pbl c'est pour Pu Yi l"empreur" du Mandchoukouo,sa presantation n'a rien avoir la le film "le dernier empreur",la difference est tres visible.

Ouais bon, chacun sa manière d'interprèter l'histoire et les personnages célèbres. Les japonais ont la leur, les occidentaux itou et les chinois eux, peut-être qu'ils en ont même plusieurs, qui sait? ^^

ZeusIrae a écrit:
On apprend aussi que le pere de XO est mort dans cette "dimensions"(pas d'autre terme disponible)les implications sont assez interressante sur le plan moral.

XO? tiens tiens, on connait les animés à ce que je vois Clin d'oeil
Oui, Zipang réserve toujours son lot d'émotions et de réflexions. Et l'aspect illogique d'un tel contexte (pourquoi existe t-il encore si son père est mort enfant?) reprend la théorie des couloirs du temps je suppose (arf!)
(mais préviens quand tu envoies des spoils aussi énormes quoi!!)

ZeusIrae a écrit:
alors qu'en pensez-vous?Pour moi ça devient de plus en plus passionant.

J'en pense que Zipang est une bon dieu de bonne série toujours en équilibre instable entre le sulfureux et l'idéalisme. C'est aussi une formidable exploration géopolitique et il serait dommage que ceux qui l'apprécient pour sa narration passionnante ne connaissent pas, au moins dans les grandes lignes, l'histoire de l'expansion impérialiste japonaise en Asie. Parce qu'ainsi le récit prend directement une toute autre dimension Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ZeusIrae
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Jan 2006

Message Posté le : 08/03/06 20:01    Sujet du message: Répondre en citant

A desolé j'etait tellement excité d'avoir lu le t7 que j'ai oublié que c'etait un spoiler.
Je suis d'accord avec toi sur Kusaka,s'il pense vraiment(et donc si ce n'est pas ce que pense l'auteur)vraiment que les americain feront la paix,il se plante.Par contre je ne pense pas qu'il veuille que le Japon perde la guerre.Au contraire meme,son plan resemble plutot à un retrait strategique,si on trouve du petrole en mendchourie,tenir l'indonesie n'a plus beacoup d'interet.En faisant une alliance nippo-mandchoue la question des ressources est réglé.L'empire devient alors une forteresse quasi invulnerable.Mais il faudra encore plusieurs année pour que les americains renoncent.

Je pense que l'opinion de Kusaka n'est pas celui l'auteur;car les officier du Mirai ne sont pas d'accord.Je me souviens tres bien du capitaine disant que les discours de Kusaka etait tres seduisant mais dangereux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 08/03/06 23:28    Sujet du message: Répondre en citant

ZeusIrae a écrit:
Je suis d'accord avec toi sur Kusaka,s'il pense vraiment(et donc si ce n'est pas ce que pense l'auteur)vraiment que les americain feront la paix,il se plante.Par contre je ne pense pas qu'il veuille que le Japon perde la guerre.Au contraire meme,son plan resemble plutot à un retrait strategique,si on trouve du petrole en mendchourie,tenir l'indonesie n'a plus beacoup d'interet.En faisant une alliance nippo-mandchoue la question des ressources est réglé.L'empire devient alors une forteresse quasi invulnerable.Mais il faudra encore plusieurs année pour que les americains renoncent.

Chouette ! quelqu'un qui discute avec moi ^^
C'est vrai que dire que Kusaka désire que les Japonais perdent la guerre c'est peut-être pas le terme qui convient, mais il me semble qu'il veut réellement arrêter les combats le plus vite possible et sa volonté n’est pas donner la victoire au Japon sur les Etats-Unis car cela entraînerait de nouveaux désirs de conquêtes (à ce moment les japonais étaient maîtres d’une grande partie de l’Asie et ils étaient chauds bouillants pour continuer plus loin) D’ailleurs le pétrole mandchou ce n’est pas à son peuple qu’il l’offre. En fait il ne l’offre à personne jusqu’à présent. Il joue à un jeu d’influence très dangereux afin de pousser les nations ennemies à envisager un processus de paix équitable pour tous. Du moins c’est ce que je crois, mais comment il va y arriver, ça…
L’alliance nippo-mandchoue est inutile puisque la Mandchourie à déjà été annexée par les Japonais (par l’armée du Kanto (ou Kuantung) en fait) et ils en ont fait l’état fantoche du Mandchoukouo "indépendant" mais sous domination militaire japonaise.

ZeusIrae a écrit:
Je pense que l'opinion de Kusaka n'est pas celui l'auteur;car les officier du Mirai ne sont pas d'accord.Je me souviens tres bien du capitaine disant que les discours de Kusaka etait tres seduisant mais dangereux.

Ouep, mais comme je disais plus haut, Kawaguchi aime jouer à l’équilibriste en proposant toutes les possibilités. Si au final son idéal de paix ne fait aucun doute, aucun de ses personnages n’est vraiment tout blanc. C’est justement cette complexité, cette absence de ligne droite qui éveille l’attention … et l’envie d’en débattre Moqueur
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ZeusIrae
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Jan 2006

Message Posté le : 09/03/06 01:19    Sujet du message: Répondre en citant

Alleluia une reponse,oui la mandchourie est occupé ms il semble pas que Kusaka veuille s'en tenir là.Je ne sais pas si lors de sa discussion avec ce fameux theoricien(oublié son nom,le prof excentrique en costume traditionnel)il plaisantait lorsqu'il diasit que le petrol de mandchourie reviens au peuple "mandchoue".Je pense qu'il etait serieux,il envisage vraiment une sorte d'alliance et pas une colonisation pure et simple.
Là ou je me mefie Kusaka c'est sur la question de la "paix equitable".Tout d'abord dans son plan le Japon est allié à la mandchourie et par consequent prend en otage la chine.Deuxiement le Japon à d'apres Kusaka(et les historiens)montré que la "domination de l'homme blanc n'etait pas inevitable".On peut donc considerer la domination blanche sur l'asie est finie.
Alors qu'est ce qui reste:les europens sont hors circuit,les sovietique enfermé ds le nord,les americains bloqué acceptant de negocier.Reponse:un accord 50/50 ds le pacifique entre americain et jap.Vue comme ça, Kusaka n'a rien d'un philantrope au contraire il realise à lui tout seul le reve de la "sphere de coprosperité asiatiaque".
Enfin bref,je me fait plaisir avec mes delires paranoiaque.
La seul point ennuyeux ds tout ça c'est l'indonesie.J'ai du mal à imaginer les japonnais se passer du caoutchouc indonesien.
Je suis vraiment heureux de pouvoir parler de Zipang.au fait
Spoiler-spoiler-spoiler-spiler


J'ai été assez decu de ne pas voir les americains dans ce tome.ILs ont perdue un porte-avion dans des circonstances exrtordinaire.Montrer leur rection aurait été cool.Ah puisqu'on en est là.Kusaka semble vouloir ignorer le Mirai et ses consequences vis à vis des americains.D'ailleurs quel sont les consequences?une idée?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 10/03/06 01:21    Sujet du message: Répondre en citant

Oui moi aussi je suis bien contente de trouver un autre fan de Zipang avec qui discuter de suppositions délirantes Cool
Mais comme ça commence à devenir pointu là, je vais p'têt y réfléchir un peu et répondre demain avec le plus grand plaisir (passke là c'est dodo, me lève tôt moua ^^)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 11/03/06 03:01    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà je suis là!
Accroche toi ça va être long ^^

ZeusIrae a écrit:
oui la mandchourie est occupé ms il semble pas que Kusaka veuille s'en tenir là.Je ne sais pas si lors de sa discussion avec ce fameux theoricien(oublié son nom,le prof excentrique en costume traditionnel)il plaisantait lorsqu'il diasit que le petrol de mandchourie reviens au peuple "mandchoue".Je pense qu'il etait serieux,il envisage vraiment une sorte d'alliance et pas une colonisation pure et simple.

Mais une alliance avec qui? La colonisation de la Mandchourie a débuté en 1905 après la victoire du japon sur la Russie et l’annexion de la Corée 5 ans + tard. Sous couvert d’industrialisation et de modernisation l’empire nippon a pillé ses ressources naturelles et beaucoup de grands empires industriels et commerciaux se sont construits là-bas (comme Mitsubishi, ou Nissan qui gérait l’économie de la Mandchourie). Les coopérations commerciales avec les Etats-Unis étaient d’ailleurs très fructueuses et dynamiques à l’époque.
Mais cela ne suffisait pas à l’armée du Kanto devenue une véritable armée d’invasion indépendante des contrôles politiques de Tokyo. Elle a provoqué l’incident de mandchourie, faux attentat mais vrai prétexte pour prendre le pouvoir (c'est l'histoire de "Tintin et le lotus bleu" ^^). Depuis ce n’est plus l’administration et encore moins cet empereur fantoche qui détient le pouvoir de ce royaume soi-disant indépendant, mais l’armée japonaise. Elle contrôle tout, des importations de matières premières au trafic d’héroïne et de matériel militaire donné aux chinois par les américains. Oui parce que cette prise de pouvoir est le point de départ de la curée pour le dépeçage d’une Chine fort affaiblie.

Le prof dont tu parles c’est Ishiwara Kanji, celui qui a provoqué l’incident de Mandchourie avec d’autres jeunes officiers convaincus comme lui de la priorité d’une guerre totale assortie de purifications raciales. Un personnage ambigu qui a suivi une formation de stratégie militaire en Allemagne dans les années 20 et qui nous est présenté dans Zipang comme remarquable et …sympathique
Peut-être était-il réellement plus sincère et idéaliste que ses compagnons ? Ce qui expliquerait que Kusaka l’ai choisi. Mais j’avoue que je ne vois pas très bien ce qu’il attend de lui : Trouver des investisseurs pour la mise en chantier de l’exploitation pétrolière au Manchukuo et surtout trouver les appuis politiques et militaires indispensables?

ZeusIrae a écrit:
Là ou je me mefie Kusaka c'est sur la question de la "paix equitable".Tout d'abord dans son plan le Japon est allié à la mandchourie et par consequent prend en otage la chine.

Oué la Chine est déjà bien mal en point à ce moment là. Comme si ça suffisait pas d’être envahie, massacrée et étranglée petit à petit par le japon, elle s’épuise dans une guerre interne entre les nationalistes de Chang Kai chek soutenus par les ricains, et les communistes de Mao aidés par les Soviets. Sans oublier les anglais qui rôdent toujours.
A cette époque La Chine c’est le gros agneau dodu guetté par les loups du monde entier et je donne pas cher de sa peau en cas de "paix équitable" entre tous ces carnassiers ^^


ZeusIrae a écrit:
Deuxiement le Japon à d'apres Kusaka(et les historiens)montré que la "domination de l'homme blanc n'etait pas inevitable".On peut donc considerer la domination blanche sur l'asie est finie.

Voilà la belle idéologie du panasiatisme qui pointe son nez, celle qui profère que tous les asiatiques sont une grande famille unie qui va bouter la domination blanche hors d’Asie. Joli programme que les japonais, persuadés de leur origine supérieure, considèrent comme leur revenant de droit. Ils vont d’ailleurs s'empresser de transformer cette mission purificatrice en énergique expansion impérialiste et y mettre tellement de glorieuse ardeur que "l’Asie aux asiatiques" deviendra très vite "l’Asie aux japonais"…
"Etats-Unis d'Asie"... mouais...
Oui pour Kusaka il ne doit plus y avoir de domination blanche évidemment.

ZeusIrae a écrit:
Alors qu'est ce qui reste:les europens sont hors circuit,les sovietique enfermé ds le nord,les americains bloqué acceptant de negocier.Reponse:un accord 50/50 ds le pacifique entre americain et jap.Vue comme ça, Kusaka n'a rien d'un philantrope au contraire il realise à lui tout seul le reve de la "sphere de coprosperité asiatiaque".
Enfin bref,je me fait plaisir avec mes delires paranoiaque.
La seul point ennuyeux ds tout ça c'est l'indonesie.J'ai du mal à imaginer les japonnais se passer du caoutchouc indonesien.

Là je me pose aussi pas mal de questions. Est-ce que Kusaka désire réellement que le Japon se retire de tous les territoires conquis? Pour y arriver il faudrait vraiment que sa patrie soit au bout du rouleau et n'ait pas d'autres choix parce qu'ils ne vont pas les lâcher comme ça.
Ouais ben quand j'y pense je me dis que Zipang nous réserve encore pas mal de surprises Moqueur
(le caoutchouc c'est pas en Malaisie? )

ZeusIrae a écrit:
J'ai été assez decu de ne pas voir les americains dans ce tome.ILs ont perdue un porte-avion dans des circonstances exrtordinaire.Montrer leur rection aurait été cool.Ah puisqu'on en est là.Kusaka semble vouloir ignorer le Mirai et ses consequences vis à vis des americains.D'ailleurs quel sont les consequences?une idée?

Ben je suppose que kusaka compte sur le Mirai pour impressionner les américains au point de les faire hésiter. En 1942 il est primordial pour les japonais de gagner du temps car la machine industrielle américaine vient de se mettre en marche et bientôt elle inondera son armée d'un stock de matériel inépuisable alors que normalement en face, le japon va bientôt gratter ses fonds de tiroir (façon de parler hein)
Tiens, il ne faisait pas une allusion dans le volume 7 à ce porte avion coulé par le Mirai ? Du style: "de toute façon il allait être coulé par un navire japonais dans l'histoire normale"

Sinon je suis ravie qu'on quitte le champ de bataille du pacifique pour aller dans des régions qui pour moi sont beaucoup plus mystérieuses. Des villes comme Harbin, des chemins de fer gigantesques comme le transmandchourien, ça me fait fantasmer ^^
Ah! la case ou Kusaka débarque du train et regarde le ciel un instant en disant: "C'est le vent de l'Asie" #Fadeing color
(Tiens, c'est pas symboliquement grâce au "vent de l'Asie" que les japonais avait prétendu avoir gagné la guerre contre les russes en 1905? )

Arf, ça commence à chauffer dans ma p'tite tête Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
ZeusIrae
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Jan 2006

Message Posté le : 11/03/06 22:13    Sujet du message: Répondre en citant

wow,je pourrais pas faire ausi bien
Ce que tu me dit sur Ishiwara est tres interressant.Il parait sympatique surtout par rapport au tete brulé qui forme le reste de l'armée japonaise.Donc l'idée d'alliance nippo-mandchoue serait bel et bien une couverture.Ce qui m'ennuie c'est que ce genre de plaisantrie cynique n'est absolument pas dans le caractere de Kusaka.C'est un technicien froid et reflechie qui est paradoxalemnt un idealiste.
Quand à ce qu'il attend de Ishawara,cela semble claire:des appuis dans l'armée comme tu l'a dit.Il est presenté comme un homme intelligent et ecouté par les jeunes officiers.

Finalement on en reviens toujours là,qu'est ce que veut Kusaka?
Si il a bien lu ses livres d'histoires,il a une idée assez precise de la puissance industriel des americains.Il sait que les japonais n'ont pas le choix,ils doivent reduire la ligne de front.Les positions japonaise actuelles sont à terme indefendable meme avec l'aide du Mirai.Les americains ne laisserons jamais l'asie au jap.

Le Wasp qui a été coulé par le Mirai,disparait de tout façon coulé par un sous-marin à la meme periode dans notre histoire.
Pour le caoutchouc,je sais plus.L'indonesie,la malaisie voir les deux.

Le transmandchourien....c'est vrai que ça fait reve.J'entend dejà la locomotive.

Pour conclure,que Kusaka aime ou non l'idée de ce retier des territoire conquis,je crois qu'il n'a pas le choix.

edit:j'oubliais.
Kusaka ne se fait il pas des illusions lorsqu'il dit qu'il ignore de quel coté est le Mirai?Il les a manipulé une fois et ça à failli tourner à la catastrophe.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Marie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Oct 2002
Localisation : Belgique

Message Posté le : 14/03/06 13:54    Sujet du message: Répondre en citant

Pas de chance, pour une fois que j’ai l’occasion de discuter de Zipang, j’ai pas beaucoup de temps pour venir sur le forum Pleure ou Très triste
C’est vrai que tout mon blabla précédent ne répond pas du tout à la question la plus intéressante : quel est le plan de Kusaka ? Pour essayer d’y voir plus clair j’ai relu les trois derniers volume et relevé les indication principales données au fur et à mesure (oui passk’on a tendance à oublier, y’a tellement d’évènements à gérer ^^ )

*Si vous n’avez pas encore lu les 3 derniers volumes ne lisez pas ce qui suit !! *


Alors au n° 7 on en est là : Kusaka a un but : arrêter la guerre en 6 mois maximum et éviter une défaite traumatisante pour le Japon en obtenant un compromis équitable.
Pour cela il va tenter d’influencer les évènements en rencontrant plusieurs personnes

L’amiral Yamamoto :
Il connaît tout (ou du moins une grande partie) du plan de Kusaka et semble être d’accord avec lui, même s’il le trouve trop précipité. Déjà dans l’histoire réelle il était contre l’entrée en guerre contre les américains car il pensait que le Japon avait peu de chance d’en sortir vainqueur.
Ses tâches sont de refuser d’appuyer l’armée de terre à Guadalcanal, d’essayer de réduire la ligne de front dans le pacifique et en Chine, et tenter d’influencer le commandant du Mirai et ses officiers afin de les convaincre de se ranger à leurs côtés. Pour cela il les accueille dans les îles de Truk, puis au port de Yokosuka ou ils pourront disposer d’une cale sèche pour réparer leur navire et de baraquements pour les hommes d’équipage. Le choix de Yokosuka n’est pas innocent puisqu’il donne l’impression au Mirai de revenir "chez lui" et qu’il sera sous les yeux de l’amirauté.

Colonel Tsuji Masanobu de l’armée de terre:
N’ayant pu empêcher l’envoi des 2000 hommes du détachement Ichiki (ils périront presque tous) Kusaka lui révèle l’existence du Mirai mais je ne connais pas assez les détails de ses actions militaires pour comprendre ce qu’il espère changer en faisant ça. Je sais que Tsuji était à Guadalcanal et que son fanatisme a fait augmenter le nombre de victimes, alors peut-être espère t-il le convaincre qu’il est inutile de s’acharner à défendre cette île.
En tout cas, malgré ses qualités stratégiques, Kusaka ne semble pas l’aimer beaucoup et avec raison: Tsuji était une belle ordure totalement xénophobe, un vrai dingue. Massacres de civils et de prisonniers, assassinats commandités, tromperies, espionnage et délations, associations mafieuses, tout était bon pour lui, même la vie de ses compatriotes ne pesait pas lourd dans ses grands projets. On l’a même surnommé "le cannibale" car il a obligé ses officiers a dévorer avec lui le foie d’un aviateur américain ^^;;

Ishiwara Kanji officier de réserve
Kusaka lui parle du Mirai et lui révèle la présence de pétrole en Mandchourie. Il attend de lui qu’il prévoie les bouleversements économiques et militaires que cela va impliquer et ensuite qu’il trouve des appuis importants (puisque Ishiwara prend contact avec l’ex-premier ministre Yonai) afin de lancer son exploitation et de la protéger avec l'armée ( mais laquelle? celle du Kanto ou celle du Manchoukuo?).
Le but de Kusaka est de donner les moyens à l’état du Manchukuo pour réclamer son indépendance. Mais pourquoi exactement, pour créer un état tampon entre ses puissants voisins et équilibrer les forces?

Ishiwara est un homme brillant et clairvoyant, et aussi un peu tête brûlée comme tu dis. C’est lui qui a conçu et dirigé avec une efficacité remarquable la conquête de la Mandchourie, il était contre la politique impériale d’invasion en Chine et l’état du Manchukuo lui tenait à cœur. Pour ce que j’en sais c’était un idéaliste persuadé qu’une guerre totale contre les nations occidentales était nécessaire afin de rétablir les vertus morales asiatiques. Il était également un fervent adepte de la doctrine bouddhique "Nichiren" qui pensait que "Le Japon est la Vérité, le fondement du salut humain et la finalité du monde"… Confus

J'ai rouvé une photo de lui drôlement ressemblante au manga ^^

Lieutenant Tsuda personnage fictif
Chargé par Kusaka de partir en Allemagne assassiner Hitler afin de stopper net l’évolution de la guerre en Europe et ainsi donner envie à l’opinion américaine d’arrêter les combats également dans le pacifique.
On en a déjà parlé, c’est foireux comme raisonnement parce qu’il est déjà beaucoup trop tard pour ça. C’est même très dangereux car les USA pourraient alors concentrer toutes leurs forces sur l’Asie et là je te raconte pas le feu d’artifice…
A part ça les rapports entre Tsuda et Kusaka sont assez étranges. Le timoré Tsuda reproche son individualisme et son audace à Kusaka, et en même temps il l’admire toujours et obéit à ses ordres malgré qu’il ne soit plus son supérieur.

Bon, j’ai pas fini mais "I'll be back!" Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
samizo kouhei
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Juil 2004

Message Posté le : 14/03/06 15:23    Sujet du message: Répondre en citant

Autant les volumes précédents à bord des navires de guerre m'avaient royalement ennuyé, autant j'ai beaucoup apprécié ce volume 7 qui pose les bases d'un futur complètement changé. On a un aperçu du Mandchoukouo, qui m'était complètement inconnu en dehors du nom et de son statut d'Etat fantoche. Maintenant, la vision reste relativement positive. Quel dommage que le dessin soit si moche ! Roulement des yeux
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivante
Page 1 sur 7

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation