Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[SAIYUKI]
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 05/06/08 12:00    Sujet du message: Répondre en citant

Depuis longtemps j'ai laissé moisir dans mes étagères les volumes 3 et 4 de Saiyuki Reload. Je trouvais déjà que la qualité de l'édition est pire que pour Saiyuki depuis le volume 1 de Saiyuki Reload mais pour le volume 3, on atteint quand même des sommets Fou . Déjà, pour la plupart des volumes sortis, on dirait qu'il y a trop de colle sur la reliure, les pages sont légèrement "ondulées" alors on sent que le volume "bouge" entre nos mains. C'est assez désagréables (volumes 1 et 3 puis un peu le 4 concernés chez moi). Mais le sommet, c'est l'impression complètement noire du volume 3. Sur une page d'illustration avec Ni Jian Yi, on voit à peine le visage du docteur et on reconnait le personnage car y'a la peluche du lapin blanc Fou Fou Fou Fou de quoi se fâcher quand on sait qu'une grande partie de l'intérêt dans la série est l'admiration du dessin de Minekura Embarassé .... Les illustrations qui auraient dû être belles sont donc des pages de noir Choqué

Le volume 3 clôt enfin la bataille de nos quatre compères face à Kogaiji. Toujours aussi charismatique, ce personnage se rend enfin compte qu'il n'est pas seul: ses compagnons le suivront jusqu'à la fin. Cette question semble récurrente dans l'œuvre de Minekura: les personnages souffrent tous plus ou moins d'un passé solitaire (Stigma, Wild Adapter, Saiyuki) et ont besoin de l'autre, d'une sorte d'ultime fidélité pour avancer dans la vie. Ko a découvert qu'il pouvait vivre pour lui et va ainsi récupérer sa petite sœur.
C'est ainsi que se termine ce chapitre pour donner sur le passer de Sanzo. Si on a pas mal parlé de ce personnage dans Saiyuki, Minekura n'en a pas encore fini avec lui. Ce passé est lourd, très sombre mais surtout, très attendu par les fans car il nous permet de connaître un autre personnage mystérieux depuis le début de la série: le sadique Ni. Après, on fait un passage sur le passé de Goku. Le volume 4 termine le passé de Goku et commence celui de Hakai et Gojyou. Par la suite, les quatre compères reprennent la route et font la rencontre de Hazel...

J'ai beaucoup aimé les 9 volumes de Saiyuki. Mais j'ai l'impression qu'on n'avance finalement que très peu dans cette série depuis Saiyuki Reload. Je me demande parfois si Minekura a un scénario bien en tête ou si elle fait au gré de ses envies. Les dessins sont beaux mais le tout est gâché par l'édition. Si le passé met en lumière le personnage de Ni, celui des autres n'est finalement pas si utile et ne fait que "bonus", nous montrant cette amitié solide qui a réunit Hakkai et Gojyou. Quant à Hazel, il est énigmatique mais il faudra attendre le volume 5 pour en savoir plus. Pour ma part, l'impression de ne pas avoir été pleinement satisfaite: encore des flashbacks >__<.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 14/09/08 20:45    Sujet du message: Répondre en citant

Connaissant la première série par coeur via l'animé, je me suis replongé dans le manga et notamment dans le volume 4 que je viens d'acquérir. J'ai été agréablement surpris. Effectivement, si l'animé est bien fidèle, il a tout de même édulcoré certains passages, comme le bras de Chin Iso qui est coupé par l'arme de Gojyo et non cassé. Sinon dans l'ensemble, c'est sensiblement identique. Il était d'ailleurs temps d'avancer dans la série pour enfin débuté les parties inédites.
Ainsi, la suite de la vengeance de Chin Iso se poursuis, celui-là même dont le pouvoir et le respect a été anéantit pas Hakkai, qui a volé au secour de sa bien aimé épouse et soeur. Malheureusement trop tard, il est en fait condamné a poursuivre sa vie à se repentir de cet échec de par sa morale propre mais également des évènements qui surviennent comme ce personnage-ci. Un autre héros est de plus sur le point de se remémorer de tristes souvenirs, Sanzo, dont le rouleau sacré de son maître fut volé et qui vient de réapparaître subitement.

Peut-on me dire à partir de quel volume cela commence (comparé à la série Gensomaden Saiyuki de l'animé) ?
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 17/09/08 12:25    Sujet du message: Répondre en citant

asakura a écrit:
Peut-on me dire à partir de quel volume cela commence (comparé à la série Gensomaden Saiyuki de l'animé) ?

Pourrais-tu reformuler? J'ai un peu de mal avec la question. Veux-tu dire par là, à partir de quel volume l'histoire est inédite à l'anime? D'après ma mémoire (lointaine), cela se produit aux environs du volume 6. Mais je n'en suis pas sûre.
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 17/09/08 18:52    Sujet du message: Répondre en citant

Arf, oui désolé, mais en éditant j'ai changé la phrase de place sans la modifier. Ok, merci de l'info Clin d'oeil
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Cyril
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 20/09/08 17:41    Sujet du message: Répondre en citant

Ceci dit, cette partie inédite ne l'est pas vraiment puisqu'adaptée dans l'animé Saiyuki Reload. En revanche, ledit animé ne reprend qu'une partie du manga Saiyuki Reload : les tomes actuellement publiés dans ce manga sont donc inédits en DA (à moins qu'ils n'aient été adaptés dans Saiyuki Gunlock, que je n'ai pas encore vu).

(je ne suis pas sûr d'être très clair Mort de rire ).
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 21/09/08 11:56    Sujet du message: Répondre en citant

Si j'ai compris Moqueur

Mais je n'ai vu Gensomaiden que via Mangas (dont je préfère largement le doublage malgré une traduction plus approximative). Je me pencherais sur les coffrets restant (j'ai déjà le premier) quand je les trouverais pour moins chers (50€ c'est trop pour moi) et que j'aurais de nouveau des pépettes Très content vu que je viens de faire des courses en mangas pour au moins l'année là Mort de rire
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 30/10/08 15:01    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai enfin lu le volume 5 de Saiyuki Reload. Avec ma déception des volumes 3 et 4, j'ai mis du temps à obtenir la volonté de lire le volume 5. Bonne pioche cette fois: voilà enfin une bonne surprise! Cela fait un moment, depuis le tome 1 de Saiyuki Reload que je ne m'étais pas autant divertie en compagnon de la bande de Sanzô !!!!

Cette fois, la bande rencontre un nouveau personnage: Hazel. Visiblement, il fait partie des peuples de l'Ouest avec sa tenue de prêtre. Hazel est un personnage aux convictions assez différentes de celle de Sanzô mais ils sont semblables. Hazel et Gato rejoignent le temps d'un volume Sanzô, Hakkai, Goku et Gojyô. Aventure, baston, visions du monde avec ou sans yôkai avec deux idées qui se confrontent (Sanzô et Hazel - un bonze qui n'aime pas les yôkai mais traîne avec, un autre qui est quand même extrêmiste Sourire ), un petit peu de flashback, apparition courte de Nii, cliffangher, tout y est !!!! Bref, j'ai hâte de lire le volume 6 et cela fait un bon moment que ça ne m'était pas arrivé depuis que la série est passée en Reload Sourire. Un très bon volume qui me fait presque regretter d'avoir vendu le reste de la série Embarassé . Les dessins sont vraiment très beaux et les défauts d'impression sont moins gros.

Vivement la suite Très content
_________________
Lisez Descending Stories de Haruko Kumota, tout est dispo en 10 volumes en anglais Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 25/02/09 21:01    Sujet du message: Répondre en citant

Lecture du tome 6.
Pour le rappel Sanzo a donc été empoisonné par le Yokai du désert qui est mort peut après. Il ne reste donc que peu de temps à nos amis pour le conduire au village le plus proche pour le sauver.

Au niveau du scénario, je trouvais personnellement que cela passait mieu dans l'animé. Pour une série manga qui ne compte que 9 tomes, en l'espace de 4 Sanzo est grièvement blessé deux fois, a besoin de secours et Goku se transforme en monstre pour faire fuir l'adversaire. Gros arrière goût de redite à ce niveau :/. Au moins, l'animé composé de moitié d'épisode fillers ^^" avait un peu plus espacé ces deux évènements. On peu parcontre remarquer que l'animé était tout de même pas mal édulcoré (comme je l'avais déjà remarqué avec Chin Iso) notamment avec le bras de Kogaiji qui est pour le coups vraiment cassé en deux. En revanche, bonne surprise pour moi qui ne connait que la série de Gensomaiden Saiyuki puisque la seconde moitié du tôme démarre des évènements inédits :eek2:. Si effectivement on se demandait pourquoi Ririn n'avait plus le droit de sortir dans l'animé mais parvenait parfois à faire des excursions à l'extérieure, on voit bien ici l'enchainement direct de l'interdiction de sortie et la mise en oeuvre du plan de Gyokumen la concernant. Les révélations commencent également sur la nature du changement de comportement de Yokai. Puis la fin, O_O. Ce nouveau danger qui s'emble guetter notre groupe avec l'apparition du petit blond.

Au niveau du dessin, c'est toujours aussi magnifique ! :coeur:. Parfois, on a l'impression que c'est à l'économie avec peu de décors puis on tourne la page... double page sublime avec le portrait d'un personnage :coeur: :coeur: Parcontre, c'est un peu comme dans l'animé. Faut suivre pour comprendre certains enchaînements qui se font uniquement par onomatopés alors qu'on a en dessin de simple traits dans tous les sens dans une case...
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Natth
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 04 Mai 2008

Message Posté le : 28/01/11 22:10    Sujet du message: Répondre en citant

Je remonte ce topic pour une bonne nouvelle concernant la santé de l'auteur, lue sur Manga-News aujourd'hui :

Citation:
Kazuya Minekura (auteur de Saiyuki), qui souffre d'améloblastome, a subi une opération en décembre 2010. Sur son blog l'auteur a annoncé, fin décembre, que tout s'était bien passé et qu'elle allait reprendre, petit à petit, son travail. Pas de retour prévu pour le moment de Saiyuki Reload Blast et Saiyuki Ibun, mais l'auteur commence avec des illustrations.


La suite ici.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
purple velvet
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 05 Août 2006
Localisation : La ville du vent violent

Message Posté le : 01/02/11 16:35    Sujet du message: Répondre en citant

ha c'est une bonne nouvelle ça... et les couv' des Bunkos sont sympa comme tout.
_________________
I love mankind... It's people I can't stand. ( Linus Van Pelt)
- Le djembé est à la musique ce que le couteau est à la purée -
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
asakura
Mangaversien(ne)


Inscrit le : 15 Jan 2006

Message Posté le : 26/11/12 01:52    Sujet du message: Répondre en citant

Je viens de terminer la série Saiyuki Reload. Je viens vous donner mon avis après cette lecture. Attention présence de spoiler.


On retrouve nos quatre héros peu de temps après la fin de la première série. Ils sont maintenant devenus des "célébrités", la bande à Sanzo qui éradique les yokai sur son chemin. Dans l'ensemble cette seconde série a été intéressante même s'il y a du bon et du moins bon.
Déjà au niveau des dessins, c'est juste splendide. Le trait est soigné et je ne cesse de m'extasier devant les portraits de Sanzo. A l'inverse les décors eux restent toujours très pauvres. Scénaristiquement, certains tomes développent des idées intéressantes comme le premier avec le Yokai qui recueil les enfants livrés à eux mêmes tout en devant tuer ceux qui vieillissent et finissent donc par être touchés par l'onde négative. Un volume particulièrement émouvant par ailleurs.
Tout au long de la série on constate que l'histoire devient de plus en plus sombre. Le passé des personnages est étoffé et l'on en apprend plus sur Komyo Sanzo. On fait également la rencontre de Hazel et de son compagnon Gato. Ni est aussi le grand vainqueur puisqu'il gagne vraiment un rôle important ici et est particulièrement mis en avant. Le mystère s'était alourdis dans le tome 9 de Saiyuki qui semblait le montrer en tant que Sanzo. En plus d'être scientifique, il est lui aussi un haut moine et surtout détenteur d'un sutra terriblement dangereux.

Je ne vais pas trop trop m'étendre mais l'arc "Even a worm" est clairement le plus marquant, le plus long, le plus intéressant. Il y a aussi beaucoup d'émotion dans cette partie. Je pense notamment au passage où Goku est mitraillé avec un Sanzo totalement sous le choc. De l'autre côté Hakkai et Gojyo font tout leur possible pour le secourir, le passage est pas mal fichu l'urgence se fait clairement resentir. Impossible de stopper la lecture en cours alors qu'Hakkai sous-entend de plus en plus qu'il ne peut le sauver. De même, il y a l'affrontement Sanzo/Ukkoku où l'inferiorité de ce dernier est évidente et que sa disparition dans le néant semble inévitable.
Les personnages sont ainsi toujours très attachants et j'ai apprécié de les retrouver dans la poursuite de leur voyage. D'ailleurs il semblerait qu'ils soient à mi-chemin... nous sommes déjà à 19 tomes.
Je reprocherai en revanche d'autres arcs bof bof. Me vient en tête sur l'instant le chapitre Burial sur Hakkai et Gojyo pas vraiment prenant avec des personnages secondaires pas du tout charismatiques et même au design très bateau. Certaines idées également qui nous sont propulsées que je trouve un peu étonnantes comme le pouvoir de régénération de Goku en tirant de l'énergie de la terre (?) ou le village de Yokai avec des habitants qui n'ont pas vraiment l'air de monstre impitoyable malgré l'onde négative. D'ailleurs c'est de plus en plus flou le principe de la folie des Yokai puisqu'on nous dit que ce sont les faibles qui perdent le contrôle alors que Goku bien supérieur à Kogaiji est un monstre sanguinaire.

Donc pour conclure, j'ai passé un moment agréable avec cette seconde série aux côtés de nos héros et surtout sur la deuxième moitié de la série particulièrement prenante. Le tout se montre malgré tout inférieur à la première série.



Juste un mot sur l'édition en elle-même. Comme je l'avais fait remarquer sur un autre topic, Génération Comics a abandonné l'impression Chinoise au profit d'une Italienne. Et bien j'espère que ce qui a motivé ce choix est le prix avec un imprimeur Italien en solde vu le rendu des bouquins. Des contrastes trop prononcés sur les premiers tomes, des bouquins complètements gondolés, des carnets de pages qui semblent avoir été découpés avec des ciseaux émoussés (traces de découpent foireuses), etc... On ajoute à ça des onomatopés qui ne sont plus que sous-titrés. Et enfin, alors que je n'ai honnetement jamais rien reproché aux traductions de Xavière Daumarie, c'est quoi ce bordel avec les noms dans le tome 10 ? Hazel Gloss qui devient Hazel Grous, Gato qui devient Gat. Semblerait que ce soit pour être conforme avec les retranscriptions officielles. Mais quant on a traduit 9 tomes sur 10 ça devient un peu idiot de modifier pour l'ultime volume autant rester sur sa lancé. Surtout que le Hazel Grous on nous a envoyé la sauce. Je sais pas combien de fois son noma a été prononcé mais alors ils ont bien insisté dessus Mort de rire
_________________
Qu'est-ce que le bronzage à part une cuisson pas terminé ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... , 10, 11, 12  Suivante
Page 11 sur 12

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation