Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Problèmes de traduction. Le japonais: une langue de fous (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
herbv
Modérateur


Inscrit le : 28 Août 2002
Localisation : Yvelines

Message Posté le : 08/05/06 17:28    Sujet du message: Remarque Répondre en citant

Au fait, pour ceux qui s'intéressent au système scolaire japonais mais ne le connaissent pas encore, voici une page intéressante à lire :
http://www.cinemasie.com/en/dossiersanimes/ecole.html
_________________
Simple fan (auto-proclamé) de Rumiko Takahashi
Chroniqueur à du9
Ténia de Bulledair
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
minsk
Mangaversien·ne


Inscrit le : 16 Oct 2003
Localisation : Dans un coin perdu de montagne...

Message Posté le : 09/05/06 13:55    Sujet du message: Répondre en citant

Heiji-sama a écrit:

Ensuite, que ça soit au Japon ou en France, il y a des gens qui deteste l'ecole et d'autre qui s'enfoutent, qui n'ont aucun respect pour leur ecole, mais j'ai l'impression qu'il y a plus ce genre de personne en France qu'au Japon.


Détrompe-toi, en lisant ce blog très sympa d'un Jet (un américain parti faire le prof d'anglais au japon dans le cadre d'échanges scolaires). On en apprend des vertes et des pas mûres sur le système scolaire japonais.

C'est ici : http://www.outpostnine.com/editorials/teacher.html
_________________
Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence alors tais-toi (proverbe arabe)

Rédac-chef (ça fait classe) de Daily Movies
www.daily-movies.ch
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Cyril
Mangaversien·ne


Inscrit le : 04 Sept 2002
Localisation : Evry

Message Posté le : 11/11/17 17:26    Sujet du message: Répondre en citant

Gros déterrage de topic parce que je cherchais un endroit où poser ça après avoir lu le tome 79 de Détective Conan.

Donc Conan et Hattori se sont glissés dans la peau d'un policier qui est parti en douce pour mener un enquête ; il y a une histoire de vampire là-dedans et il répète donc régulièrement : "Pourvu que je ne me fasse pas sucer le sang." . Et pour le vanner, Hattori lui dit :

Citation:
Depuis tout à l'heure, vous marmonnez dans votre barbe : "Pourvu que je ne me fasse pas sucer. Pourvu que je ne me fasse pas sucer."


Et il rajoute (devant Conan qui est donc censé être un gosse, même si Hattori sait que ça n'est pas le cas) :

Citation:
Ne me dîtes pas que vous allez voir une femme !


Je doute que le sens du dialogue en VO soit le même que ce que peut laisser entendre la VF.
_________________
Les chats, ils dépensent leur pognon au baby-foot, ils passent leur temps à fumer des pétards et à grimper au plafond. Les chats, c'est vraiment des branleurs. C'était un message du CCC, le Comité Contre les Chats.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Heiji
Mangaversien·ne


Inscrit le : 06 Sept 2002
Localisation : Japon

Message Posté le : 12/11/17 02:33    Sujet du message: Répondre en citant

En effet, Heiji dit "Ne me dite pas que vous parler des lèvres d'une femme".

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 17/06/19 16:46    Sujet du message: Répondre en citant

Tempête sur twitter avec un post listant tous les reproches faits à la traduction de Tokyo Revenger par Glénat, pointés par un lecteur @FuryoGang !

Voir son article très pointilleux qui relève de nombreuses incohérences dans le volume 1 : https://paper.dropbox.com/doc/Furyo-Investigation-RJ9WiZfyCs6dgXvnKeDNY

Je ne suis pas d'accord avec tous les points soulignés mais il met en lumière certains choix vraiment problématiques.
Ainsi la traduction de Tokyo Manji-Kai donne "Le gang Tokyo Manji", car Kai signifie Gang. Traduit par Glénat en "Le gang Tokyo Manji-Kai" (donc avec une répétition).
De même le "collège Shibuya Sanchu" par Glénat au lieu de collège "Shibuya San"
=> ils n'ont pas retiré le "chū" (中) de chūgaku (中学) qui signifie "collège"
Certaines erreurs sont assez drôles à cause du choix des termes : "Mikey est un bad boy… mais ce n’est pas quelqu’un de mauvais" Mort de rire

Bref, il est très exigeant envers les éditeurs mais au moins son article est intéressant à lire bien illustré et argumenté !
Et puis pourquoi cette peur d'utiliser des termes si spécifiques au japon comme furyō ou bōsōzoku dans un manga réservé à un public de niche alors que d'autres séries comme bakuon retō chez kana l'ont déjà fait en france par le passé ?
Heureusement qu'il n'a pas lu ippo, c'est 100 fois pire... Mort de rire Mort de rire Mort de rire
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 18/06/19 21:15    Sujet du message: Répondre en citant

Intéressante comme info, j'ai trouvé son analyse en effet fouillé et pertinente, et cela montre bien le déclin constant de Glénat que l'on constate malheureusement régulièrement maintenant
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 19/06/19 08:22    Sujet du message: Répondre en citant

Tuc a écrit:
Intéressante comme info, j'ai trouvé son analyse en effet fouillé et pertinente, et cela montre bien le déclin constant de Glénat que l'on constate malheureusement régulièrement maintenant


C'est marrant de voir comment les gens sont capables de se laisser porter / convaincre par leurs idées reçues pour trouver les arguments qui vont dans leur sens. J'ai pas encore lu Tokyo Revengers. Je suis partagé par le texte linké par Melvin (et grosso modo de son avis : y a du bon et du moins bon dans les arguments), mais je suis surtout resté sceptique devant ce texte qui commence par "j'ai appris le japonais en lisant du hentai" et qui termine, en substance, par "merci aux copaings qui m'ont aidé a affuté mes arguments et qui ont corrigé mes propres fautes" et à qui on accorde plus de crédibilité qu'à un éditeur en place depuis 50 ans dont la collection manga est dirigée par une personne japonaise, donc bilingue.

Du coup, je ne voulais pas intervenir ici, mais suite à ton message, je viens de regarder le nom du traducteur ou de la traductrice de ce titre si horrrrriblement traduit... Eeeeet... roulement de tambours....

C'est Aurélien Estager. C'est rassurant de se dire que même les gens talentueux restent humains et ne sont pas toujours au top ! Du coup, j'ai envie d'inviter Furyogang à lire Stop ! Hibari kun ! pour voir comment les Yakuza des années pré-GTO s'y expriment désormais sous la plume d'Aurélien Très content
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Flore
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Mars 2008
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 19/06/19 09:08    Sujet du message: Répondre en citant

Perso j'ai lu Tôkyô Revengers et je lis correctement le japonais, et rien ne m'a choquée. Je ne fais pas foncièrement attention aux traductions, surtout quand je n'ai pas lu le matériau d'origine en japonais, il faut dire, mais de la traduction catastrophique (genre Host Club ou Fruits Basket) ça se repère mieux que ça.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
XaV
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Mai 2006
Localisation : Paris

Message Posté le : 19/06/19 09:50    Sujet du message: Répondre en citant

Franchement, ce texte ne m'a pas convaincu, loin de là. On a quelque chose qui rentre dans tout une foultitude de détails, et d'interprétations à base de cheveux coupés en quatre, sur la simple question de adaptation vs traduction autour du mot furyô. Glénat a choisi de traduire, pensant que c'était un mot moins connu que yakuza, par exemple. C'est leur choix, et de ce choix découle l'ensemble des éléments qui sont critiqués sur plus de la moitié du texte, donnant (faussement) une impression de volume.

De toute façon, l'entame du texte avec la séquence mesquine autour de hanzaicha/hanzaisha donne le ton: la réponse vient d'un community manager, qui s'est probablement renseigné avant mais sans qu'on lui ait donné la retranscription précise (à moins qu'il n'y ait eu une malheureuse typo).
La suite, avec cette vision poétisée du furyô, qui devrait être univoque, est du même acabit. Cela me fait penser à ce très bon texte de Rachel Thorn, il y a quelques années sur les questions de traduction.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 19/06/19 09:57    Sujet du message: Répondre en citant

't'façon, suffisait de traduire Furyô par Furieux et le tour était joué ! Mort de rire
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
melvin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Jan 2004
Localisation : Paris

Message Posté le : 19/06/19 10:18    Sujet du message: Répondre en citant

Mouaif, mais pour "Le gang Tokyo Manji-Kai" et "Le collège Shibuya Sanchu" je trouve que ses explications pointent bien des lacunes et approximations peu rassurantes pour cette traduction...
Sinon adapter le terme furyo d'accord, mais pour mettre "Bad Boys" en français soyons sérieux ! Je suis le chef d'une bande de "Bad Boys", qui dit ça chez nous ? Et le terme "Blarf" ?
Tiens, d'ailleurs pourquoi le mot Yakuza n'est jamais remplacé par mafieux ? C'est vrai que ce mot a été conservé dans les traductions chez nous depuis très longtemps au contraire de furyo où cela alterne suivant les séries (mais selon moi c'est largement connu de nos jours par le public lecteur de manga).
_________________
"Music is an indirect force for change, because it provides an anchor against human tragedy. In this sense, it works towards a reconcilied world." Tim Armstrong
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
sushikouli
Mangaversien·ne


Inscrit le : 29 Oct 2003

Message Posté le : 19/06/19 10:44    Sujet du message: Répondre en citant

Melvin :
- Je trouve que Shibuya Sanchu, ça sonne mieux que Le Collège 3 de Shibuya. (Ou Lycée S, Lycée B, Collège D...) De toute façon, c'est un nom bidon de bahut qui n'existe pas. Quant à Gang Manji-Kai, les français ne sont pas à l'abri des pléonasmes... J'en ai pas en tête là tout de suite, mais on n'est pas les derniers à faire des abus de langage.

- Pour Bad boys, Blarf et autre... Le problème de fond, de toute façon, c'est la question de coller des étiquettes aux gens pour les tenir dans une case. Si on réfléchit en profondeur, il apparaît comme absurde qu'un individu qui refuse d'entrer dans les cases de la société (le furyô, donc), se colle lui-même une étiquette sur le front pour rentrer de lui-même dans une autre case (celle des exclus de la société). De mon point de vue, le meilleur moyen de ne pas rentrer dans une case, c'est de ne pas être catégorisable. Donc qu'on l'appelle Furyô, bad bod, yakuza, délinquant juvénile, Blarf ou zigoto pleins de poils, on ne fait que lui coller une étiquette réductrice quant à son identité. Un comble pour des individus dont l'ambition première est de développer leur singularité dans une Société par trop réductrice.

- Enfin, pour ton dernier point, je veux bien être d'accord avec toi à la condition que tu ailles jusqu'au bout du raisonnement et condamne les éditeurs qui continuent, en 2019, à préciser en fin de tome le sens de lecture des cases et des pages de leurs mangas publiés à l'envers pour le lecteur francophone. Si c'est pas prendre le lecteur pour un idiot au bout de 25 ans... "Vous êtes ici à la fin"
_________________
Entre ce que je pense, je veux dire, je crois dire, je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins 9 raisons de ne pas se comprendre.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Goku
Mangaversien·ne


Inscrit le : 05 Avr 2004

Message Posté le : 19/06/19 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

melvin a écrit:
Tiens, d'ailleurs pourquoi le mot Yakuza n'est jamais remplacé par mafieux ?


Merci le cinéma ?
Tout un chacun sait ce qu'est un Yakuza, ou presque... Pour ce qui est du furyō, on est loin du compte... Je ne sais même pas si un lecteur de manga sur 4 sait ce que c'est...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Gemini_
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Fév 2011

Message Posté le : 19/06/19 17:52    Sujet du message: Répondre en citant

Cela tourne au ridicule : https://twitter.com/FuryoGang/status/1141343758778343424 Roulement des yeux
_________________
- Tu es critique. Cela signifie que tu dois classer les films sur une échelle qui va de "bon" à "excellent".
- Et si je n'ai pas aimé ?
- Ça correspond à bon !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Tuc
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juil 2006

Message Posté le : 19/06/19 18:37    Sujet du message: Répondre en citant

Oui là je suis d'accord que cette dernière critique est ridicule, de toute façon critiquer un tweet est par essence ridicule car il est par essence instantané et donc soumis à nombre d'erreurs et de biais qui découlent de ce fait

Après pour la critique globale, je peux comprendre qu'un fan de manga de type Furyo qui lis des mangas ou le terme est utilisé soit déçu ou au minimum désappointé par le choix de traduction (bad boys ça m'évoque un film avec Will Smith perso, on est très loin du délinquant japonais en marge de la société)

sushikouli a écrit:
Tuc a écrit:
Intéressante comme info, j'ai trouvé son analyse en effet fouillé et pertinente, et cela montre bien le déclin constant de Glénat que l'on constate malheureusement régulièrement maintenant


C'est marrant de voir comment les gens sont capables de se laisser porter / convaincre par leurs idées reçues pour trouver les arguments qui vont dans leur sens. J'ai pas encore lu Tokyo Revengers. Je suis partagé par le texte linké par Melvin (et grosso modo de son avis : y a du bon et du moins bon dans les arguments), mais je suis surtout resté sceptique devant ce texte qui commence par "j'ai appris le japonais en lisant du hentai" et qui termine, en substance, par "merci aux copaings qui m'ont aidé a affuté mes arguments et qui ont corrigé mes propres fautes" et à qui on accorde plus de crédibilité qu'à un éditeur en place depuis 50 ans dont la collection manga est dirigée par une personne japonaise, donc bilingue.

Du coup, je ne voulais pas intervenir ici, mais suite à ton message, je viens de regarder le nom du traducteur ou de la traductrice de ce titre si horrrrriblement traduit... Eeeeet... roulement de tambours....

C'est Aurélien Estager. C'est rassurant de se dire que même les gens talentueux restent humains et ne sont pas toujours au top ! Du coup, j'ai envie d'inviter Furyogang à lire Stop ! Hibari kun ! pour voir comment les Yakuza des années pré-GTO s'y expriment désormais sous la plume d'Aurélien Très content

Je suis d'accord que l'on peut facilement se laisser porter par un argument qui va dans notre sens, et je suis prêt à lire un avis contraire sur Glénat mais sur les dernières années ils ne sont quand même pas très convaincants comme éditeur, beaucoup critiquent les traductions même si c'est en général sur des analyses plus ou moins pointues (Gunnm par exemple), ils foirent régulièrement au niveau de leur planning (un peu plus que les autres éditeurs d'après mon ressenti, qui n'est qu'un ressenti mais disons qu'Akira on a failli pas en voir le bout alors que c'est une réédition) et au niveau choix éditorial c'est l'éditeur dont je suis le moins de nouvelles séries hors réédition (j'ai commencé plus de nouvelles séries chez Vega cette année, 2 Mort de rire )
Donc oui ils ont beau avoir 50 ans d'expérience, ils ont beau être ceux qui m'ont fait rentré durablement dans le manga (j'ai commencé avec Kana mais je suis rentré dans du dur avec Glénat et Kenshin le Vagabond, Eyeshield 21, One Piece, Bleach, Dragon Ball...), cela n'empêche pas que le Glénat actuel ne me semble pas au même niveau (et j'utilise du conditionnel car cela reste un avis personnel, il est évident que chacun peut avoir le sien, et le mien peut évoluer avec le temps)
_________________
Collection MS
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivante
Page 7 sur 10

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation