Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

[BERSERK] (4)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 12, 13, 14  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Vlam
Mangaversien·ne


Inscrit le : 19 Avr 2005

Message Posté le : 02/10/08 22:56    Sujet du message: Répondre en citant

Oui, enfin, on dénonce - je serais du côté de ses détracteurs - souvent le nationalisme assez nauséabond de Japan... Mais, après réflexion, ça serait plutôt ethnocentrique de notre part: ce manga n'a jamais eu la vocation d'être exporté (depuis 1992) en dehors du Japon... De fait, ça devait rester entre "eux". C'est seulement Glénat qui essaye de surfer sur l'engouement commercial qu'engendre Berserk - on a même eu le droit à des pubs dans le volume 26 et 27. Au final, c'est juste qu'on doit être plus habitué à voir, dans la culture populaire occidentale dominante: les gentils occidents blancs contre les "méchants" étrangers... Même si c'est dit sur un ton plus neutre. Là, c'est juste l'inverse, aprés tout, en moins politiquement correct. Je pense qu'il devrait être considéré comme un nanar politisé qui prête à rire, de notre point de vue.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Harle Sama
Mangaversien·ne


Inscrit le : 21 Août 2004
Localisation : Strasbourg

Message Posté le : 03/10/08 22:06    Sujet du message: Répondre en citant

Oui c'est un peu ça ! Avec le "Jésus" anti violence qui sert à rien ! Mort de rire
Mais c'est vrai que ma première impression devant ce manga c'est que c'était ultra patriotique à la limite du racisme !
Ah la la, ces néo européens ! Quelle bande de méchants Mort de rire
Un vrai nanar tu l'as dit ! Pas de quoi se sentir révolté !


Sinon Berserk, ça ça tue ! Sourire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 04/10/08 13:33    Sujet du message: Répondre en citant

Sur certains points, ça rejoint pas mal le nationalisme qui traîne toujours en douce dans les films américains. Ca suinte juste plus ici mais la grosseur des ficelles est du même acabit.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
19oj19
Mangaversien·ne


Inscrit le : 27 Sept 2008
Localisation : Lorraine

Message Posté le : 04/10/08 20:47    Sujet du message: Répondre en citant

Japan lu et j'ai pas été choqué tant que ça par le nationalisme. Ok, ça saute quand même bien aux yeux avec cette fierté d'être japonais ressortie toutes les deux pages mais ça se laisse lire, sans doute grace au dessin de Miura.

Je me serai sans doute jamais attardé dessus si j'aimais pas Berserk mais je regrette pas tant que ça (et puis bon, vu le prix^^)

J'attends Oh-roh maintenant, prévu pour ce mois, autre collaboration entre Miura et Buronson. En espérant plus de volume dans le scénario,parce que ça cassait quand même pas trois pattes à un canard là...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 17/10/08 19:54    Sujet du message: Répondre en citant

J'ai parcouru Japan en librairie...
En gros, pour vous donner une idée, vous prenez le pire de Berserk, le côté bourrin tout carré sans profondeur, et vous l'associez à ce que la crétinerie sans borne de Buronson a pu produire, et ça approchera. Un berserk à l'époque de Ken, tous les personnages principaux obnubilés par leur nationalité, avec que de la grosse fight improbable... Miam Sourire
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
19oj19
Mangaversien·ne


Inscrit le : 27 Sept 2008
Localisation : Lorraine

Message Posté le : 26/11/08 10:27    Sujet du message: Répondre en citant

Lu Oh-roh et Oh-roh-Den. Bon, clairement, c'est mieux que Japan. Je regrette presque que cette histoire soit sur 2 tomes.. y avait p'tet la place pour développer un peu plus l'idée et aboutit à 4/5 tomes.

Le personnage principal est relativement intéressant dans le fait où il choisit d'assumer le fait d'avoir bousiller l'histoire et choisit, la connaissant bien, de s'assurer qu'elle suive son cours.

Après, on peut toujours se demander si au final, l'histoire a été changée ou non, mais ça donne trop mal au crâne Mort de rire
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Shirogane
Mangaversien·ne


Inscrit le : 25 Août 2006
Localisation : En train d'affronter le cirque de minuit...

Message Posté le : 26/11/08 11:18    Sujet du message: Répondre en citant

Japan, c'est surtout le scénario d'une fadeur pas possible qui m'a choqué...
_________________
Forum Karakuri Circus


"La manière d'agir, c'est la manière d'être"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Altaïr
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Fév 2003
Localisation : Paris - Essonne - Creuse

Message Posté le : 07/01/09 15:12    Sujet du message: Répondre en citant

Finalement Berserk m'aura laissé un souvenir plus durable que je ne l'aurais cru, puisque je me suis relu les 13 premiers tomes d'une traite...

La complaisance de certaines scènes, et quelques passages assez ridicules m'embêtent toujours. Mais il y a quand même des tas de choses assez fascinantes je trouve dans ce manga, très freudiennes. J'accroche bien aux personnages, leurs personnalités sont assez originales et développées pour un manga bourrin. Faut voir sur la durée mais finalement j'avoue que ce manga me plait bien et me "parle" (je dois avoir un inconscient assez tordu, faut croire Sourire )
_________________
Pingouin dans les champs, hiver méchant !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 03/04/09 12:25    Sujet du message: Répondre en citant

Je fais partie des personnes qui, il y a des années, ont découvert Berserk par un anime de 26 épisodes assez frustrant vu la fin... qui ne donnait aucune suite! Bref, toutes ces années, j'ai voulu lire le manga et quand il fut devant moi, le temps m'a manqué.

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, j'ai lu 27 volumes en l'espace d'un mois. Volumes qu'on m'a prêtés vu que je n'avais pas le courage de les acheter (et vu la série fleuve aussi). J'ai toujours été plus ou moins fascinée par Berserk et son univers violent, sans concession. Un peu comme je le fus par Gunnm d'ailleurs: ce côté vraiment dur, difficile, où la vie et la mort n'ont aucune valeur, où des gens ne vivent pas mais survivent, un univers sombre où il n'y a pas de cadeau, pas de côté "manga" pour adoucir tout ça. Et puis, Guts et Gally se ressemblent d'une certaine manière: au début machine de combat, ils se posent petit à petit des questions sur le sens de leur vie et trouvent ce sens d'une certaine manière, par la lame.

Pendant 13 volumes, rien à dire. Je suis complètement accroc, bien que j'ai vu la période en anime. Seulement, c'était il y a bien des années et puis le côté sombre et violent est bien mieux décrit dans le manga. Les dessins deviennent beaux au fur et à mesure alors que c'était quand même très statique dans les premiers volumes. On voit grandir Guts, sa vie qui est très liée avec la mort, son côté "maudit", sa rencontre avec Griffith et Casca. Petit à petit, Guts qui n'était une machine s'humanise, s'attache à la troupe du Faucon, considère ces personnes comme des compagnons là où il préférait la solitude au début. Il s'adoucit et n'est plus seulement une grosse brute, prend conscience de son humanité. Mais il suffit d'un mot, un seul, de Griffith, pour faire chambouler sa vie et se poser des questions, se chercher son propre rêve. Quelque part, ce côté "que recherche-je?" m'a fait penser à Gally dans Gunnm bien que les questionnements soient différents. Guts se demande ce qu'il recherche dans cette vie et ce n'est qu'en perdant ce qu'il a qu'il s'en rendra compte: tout était là finalement. Une sorte de "foyer", de "famille", des vrais compagnons.

Et puis, durant 13 volumes, il y a quand même tout ce suspense autour d'une destinée, autour d'un Béhélit et des gros monstres (des apôtres comme ils disent) qui laissent vivre Guts et Griffith. La relation entre Casca et Guts prend forme petit à petit. Les guerriers ne sont pas que des lames, ce sont aussi des humains. C'est toute cette conscience que les personnages finissent par avoir de leur vie: par dépit, ils finissent chez Griffith mais trouvent un sens à leur vie qui n'était que misérable.

Outre un certain mystère, une certaine fascination, il y a aussi le côté intrigues de cour médiéval qui donnent un charme à tout ça. Et le côté très "charnel" du manga dans le sens où le corps prend une certaine importance. Plus que l'on ressent, on "sent" sa vie, ses entrailles. C'est l'impression que les 13 volumes m'ont donnée. Et même dans les plus noirs moments de Griffith, c'est son corps qui tombe en miettes.

Après la fin du volume 13, on revient au présent. Les volumes 14 à 16 traitent d'un autre cycle. Guts repart seul sur la route et laisse Casca à l'abri, devenue folle. Et là, j'ai eu envie de dormir... La partie avec les elfes m'a été soporifique. Et puis, j'avoue ne pas être très fan de Puck et son humour qui justement enlève au manga cette dimension si sombre, sans concession. C'est ce que j'aimais dans la série, le fait que ça ne rappelait pas d'autres manga, le fait qu'on n'ait pas d'humour.

Les volumes 16 à 21 démarrent un autre cycle. Celui de l'inquisition. Introduction de nouveaux personnages avec Ysidro, Farnèse et Serpico. Guts part à la recherche de Casca qui s'est enfuie, ne supportant plus de rester enfermée dans la grotte de Rickert. Elle se trouve donc avec des putes à un lieu où toute une partie de la population se réunit afin d'échapper aux Kushans, avec qui le Midland est en guerre. C'est une partie bien sombre, très violente, où tous les humains réunissent ce qu'ils ont de pire: la peur, la délation, le sexe et j'en passe. C'est l'inquisition, avec la papauté qui cherche les hérétiques. Si la partie commence plutôt bien, je trouve que le tout devient carrément soporifique au moment des combats. Ils sont longs, longs, longs, longs, avec diverses transformations en monstres et tout ça. Le seigneur Mozguz et son sermon m'ont achevée: j'avais envie de lui dire "mais bats-toi et FERME-LA". C'est réussi dans l'ambiance mais c'est décidément trop long. La fin annonce donc un autre cycle, celui d'une volonté de vengeance. Quant au gamin Ysidro, je ne suis pas du tout fan: lui et Puck forment désormais un duo comique et allègent l'ambiance. Ysidro est à mes yeux un gamin insupportable -__-.

Les volumes 21 à 27 sont donc ceux d'un Guts qui veut se venger après avoir vu renaître Griffith dans notre monde. Griffith revient plus étincelant que jamais, avec sa lumière autour de lui, repart à la conquête de son rêve et forme une nouvelle troupe du Faucon entouré d'êtres plus ou moins surnaturels. Pour Guts, c'est le moment où il décide de ne plus se séparer de Casca après l'avoir perdue une fois, et donc, la protège en voyageant avec elle. Mais la tâche n'est aisée et lorsqu'il rencontre Ysidro, Farnèse et Serpico, il trouve de nouveaux compagnons. Un cycle où on voit énormément de créatures surnaturelles vu que les deux êtres à la marque sont réunis. Mais aussi, l'attaque des trolls qui amène à la rencontre avec Flora et Schierke: sorcière et apprentie sorcière. Ainsi que l'armure de Berserk, de nouvelles armes pour nos amis. Bref, un cycle qui fait très "fantasy" pour le coup.

Guts commence à s'humaniser de nouveau, trouve de nouveaux compagnons et une Farnèse pour s'occuper de la pauvre Casca. C'est plus lumineux comme cycle mais la violence est toujours là. Cependant, je n'ai pas été très fan de ce cycle non plus, je n'avais plus trop l'impression d'être dans Berserk. De plus, les combats m'ont vite soûlée aussi.

En fait, je n'ai réellement aimé que les 13 premiers volumes. Mais le reste, ça va du sympa au moyen. C'est surtout pour savoir ce qu'il advient de Guts et surtout Casca que j'ai lu tous ces volumes. Malheureusement, la confrontation n'est toujours pas là et ce n'est pas maintenant que le trio va régler ses comptes. Je pensais voir Casca revenir mais non, toujours pas. C'est dommage car j'appréciais ce personnage. En revanche, je n'ai jamais rien ressenti pour Griffith qui malgré son charisme à l'intérieur du manga me laisse totalement indifférente...

En fait, Berserk c'est surtout les 13 premiers volumes. L'atmosphère médiévale, dure, violente, pas tendre avec la femme, le mystère, beaucoup de choses y sont. Mais passé tout cela, ce n'est que du combat sur combat. Et puis Miura n'est pas très doué pour l'humour (enfin c'est mon avis). Puck et Ysidro n'étant pas drôles du tout à mes yeux.

La fin du volume 27 s'annonce intéressante avec un retour vers Charlotte et vers la capitale du Midland. Mais je ne suis pas sûre de m'y remettre avant un certain moment. Depuis le volume 14, chaque volume fut difficile à lire et seul l'espoir me maintenait encore dans la série...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Casca
Mangaversien·ne


Inscrit le : 17 Sept 2006

Message Posté le : 03/04/09 17:31    Sujet du message: Répondre en citant

jjj

Dernière édition : Casca le 13/12/14 02:31; Edité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Spawn
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : dans le labyrinthe du go

Message Posté le : 03/04/09 21:10    Sujet du message: Répondre en citant

Pour.... pourtant il etait censé decoller volume 3 ... non en fait c'etait a partir du volume 13 que ca devenait the best of the best ... Bon c'est vrai que des le volume 21 c'est enorme ... euh bon bah....


CygnusX tu me manques ... Triste
_________________
Le Go est sans fin.
on ne peut qu'y avancer pas à pas, recherchant la lumiere.
Le labyrinthe du go me tient pour toujours.
Je n'ai pas encore atteint le coup divin...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 03/04/09 22:56    Sujet du message: Répondre en citant

T'es mignon Spawn Sourire

Taliesin, intéressant ton post.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Muriel
Mangaversien·ne


Inscrit le : 10 Août 2006
Localisation : 65

Message Posté le : 04/04/09 08:20    Sujet du message: Répondre en citant

Pour ma part ce sont surtout les dessins magnifiques qui me font continuer la série et l'espoir de jours meilleurs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail MSN Messenger
Taliesin
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Fév 2004

Message Posté le : 07/04/09 00:02    Sujet du message: Répondre en citant

Casca >> Cela ne m'étonne pas, surtout avec ton pseudo Clin d'oeil.

Michael >> Merci

Muriel >> Exactement pareil pour moi. Depuis le tome 14, je ne lis que dans l'espoir de ... et puis les dessins sont beaux aussi. Mais honnêtement, c'est vraiment dans l'espoir de voir Casca guérir, ou autre. Mais rien, on nous promet des choses et hop, ça se dégonfle comme un gros ballon tout vide Pleure ou Très triste

Et je voulais ajouter... Ysidro, comment je ne suis pas fan de ce genre de personnage O_O. Il m'agace au plus haut point, l'impression d'une espèce de Naruto qui gueule partout pour rien ... sale gosse >_<
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
aoshi85
Mangaversien·ne


Inscrit le : 24 Nov 2004

Message Posté le : 30/05/09 11:52    Sujet du message: Répondre en citant

Spawn a écrit:
Pour.... pourtant il etait censé decoller volume 3 ... non en fait c'etait a partir du volume 13 que ca devenait the best of the best ... Bon c'est vrai que des le volume 21 c'est enorme ... euh bon bah....


CygnusX tu me manques ... Triste


marrant ton post !!! en fait nan

perso j'ai trouvé ça énorme dès le début et en ce moment parmi les séries qui ne sont pas encore fini c'est l'un des seuls mangas avec hxh et ten² qui arrivent encore à me caler. Dingue la quantité de mangas qu'il y a présent sur les étalages quand je vais chercher mon berserk et qui rien que par la couverture ont l'air d'avoir une histoire débile et un trait super moche.
Je vois pas ce qu'on peut lui reprocher ! un univers d'heroic fantasy assez dark, une intrigue intéressante, une narration assez fluide, des très jolies dessins (putain les bateaux sont vraiment bien dessinés) un groupe de héros qui voyagent et qui n'ont rien à voir avec les stéréotypes.
bref moi ça me plait. Et comme ça fait super longtemps que je suis plus du tout les nouveautés, si vous connaissez un manga d'heroic fantasy avec une histoire aussi intéressante, un univers aussi bien développé, des personnages plus mieux... bref un manga meilleur quoi je veux bien le découvrir.
Les mangas c'est comme la zik, le cinoche, etc. Ya toujours 1% de très bon et très critiqué (en réalité, qui suscite la discussion) et 99% de tout pourri dont personne n'en parle avec autant passion.
Il y a toujours 2 ou 3 énergumènes qui vont râler et se croire supérieurs mais en général quand un manga est encensé comme berserk, hxh, etc c'est que c'est du bon
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> L'Agora Manga Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3 ... 6, 7, 8 ... 12, 13, 14  Suivante
Page 7 sur 14

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation