Le Site

 FAQ -  Recherche -  Membres  -  Inscription 
 Profil -  Se connecter pour vérifier ses messages privés -  Connexion 
Le Forum

Revue de presse (2)
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
beanie_xz
Mangaversien·ne


Inscrit le : 02 Fév 2004
Localisation : Campagne française

Message Posté le : 18/08/06 11:01    Sujet du message: Répondre en citant

Quelle longue discussion sur la visite de Koizumi... Pas trop envie de tout relire. Je partage tout à fait l'apparent je-m'en-foutisme du peuple japonais (surtout quand je ne ressent pas le bombardement médiatique). Ma génération est assez jeune/ouverte sur le monde (à barrer selon le point de vue) pour oublier et ignorer l'histoire passée. Ce qui justifie plus que tout l'apparente propagande communiste de cette visite annuelle (surtout quand le Parti rencontre de grandes difficultés pour rassembler ses membres, dû au fait de l'éloignement et du manque d'organisation collective dans la vie moderne). Koizumi la justifie comme étant un libre acte de foi religieuse, ce qui est toujours propre à controverse en Chine quand Koizumi est une personnalité publique et que sa visite est à titre officiel.

Je passais pour montrer du doigt un joli article sur le phénomène du blog dans L'Express. Un énième article, me direz certains, surtout que celui-ci prend des tons de sociologue, même si j'aime particulièrement cette citation:
Citation:
«Nous sommes passés d'une société collective à une société individuelle, où la nécessité de se distinguer des autres et de faire ses propres choix est la norme», explique le sociologue Michel Maffesoli.

A noter aussi la petite explication du Web 2.0.
Citation:
Elle est centrée non plus sur le contenu mais sur l'utilisateur, et redéfinit Internet non plus comme un média mais comme une plate-forme d'échanges et de services, un réseau fondé sur le partage et l'agrégation de contenus en tout genre.


Je passe énormément de temps libre (il faut l'avouer) en ce moment à surfer sur l'internet pour me distraire, et donc la lecture des blogs devient inévitable (ce qui, au moins, a le mérite de me faire de la lecture).
Cet article trouvé sur ce blog annuaire m'a évidemment rappelé l'autre article de sensation sur le même sujet, celui par l'International Herald Tribune qui présentent les Français comme les internautes passant le plus de temps à visiter des blogs tout en créant un nombre impressionnant de blogs. D'ailleurs, le petit commentaire cité sur l'article IHT (sous l'entrée du 29 juillet du blog cité plus haut) est à garder en tête en lisant celui de l'Express:
Citation:
La raison pour laquelle les blogs ont tant de succès en France n'est ni culturelle, ni technique, ni historique. Elle est d'ordre "démographique". Ça s'apelle les SkyBlogs
.

En passant, le petit film en question au début de l'article se trouve ici, posté par le réalisateur lui-même
_________________
"Dans la fresque, je suis une des figures en arrière plan."
Q ou l'Oeil de Carafa, Luther Blisset.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
otarie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juin 2005
Localisation : Helium, Barsoom.

Message Posté le : 24/08/06 22:08    Sujet du message: Répondre en citant

Notons que le gros caillou nommé Pluton n'est depuis aujourd'hui plus considéré comme une planète.
L'UAI (Union Astronomique Internationale) a tranché ce jeudi à Prague.
Cette 26ème assemblée générale a conduit à la nouvelle appelation de planète naine (dwarf planet). Charon (qui était alors considéré comme un satellite de Pluton, enfin vu la taille, ce sont plutôt des planètes [naines] soeurs), Cerès et UB313 sont également définies comme planètes naines.

L'UAI a écrit:
Une planète est un corps céleste, qui est en orbite autour du Soleil, qui a une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique, sous une forme presque sphérique et qui a éliminé tout corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche.

Une "planète naine" est un corps céleste, qui est en orbite autour du Soleil, qui a une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et le maintienne en équilibre hydrostatique, sous une forme presque sphérique, qui n'a pas éliminé tout corps susceptible de se déplacer sur une orbite proche et qui n'est pas un satellite.



Avec ses quelques 2400 kilomètres de diamètre (un peu moins), Pluton devient une planète naine. La définition de planète devient ainsi clairement établie, et Pluton, qui à sa découverte (1930) était estimée à une taille semblable à la Terre (et qui depuis se fait quiller la gueule vu qu'on s'est aperçu que c'est tout petit), ne rentre pas dedans.

Et on en parle.

Pauvre Hadès. Déjà qu'on leur refoutait les noms romains aux planètes, il se retrouve dans ses Enfers sans rien d'autres qu'un chien moche (et un titre de Naoki Urasawa) à son nom.
_________________
festin + fricassée (maintenant avec parfum amélioré)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
otarie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juin 2005
Localisation : Helium, Barsoom.

Message Posté le : 06/09/06 16:19    Sujet du message: Répondre en citant

Recherche d'un pipic plus ou moins approprié n'étant pas da|

J'en appelle à une bonne âme mangaversienne.

Une bonne âme qui pourrait me trouver les 754 pages du numéro de septembre de la version ririricaine de Vogue, avec Kirsten Dunst (as Marie Antoinette) dessus. Parce que je ne dois pas être bien doué, que Dijon est une ville où on peut trouver teen vogue (choueeeeette), Vogue version anglaise à 43 livres le numéro, mais pas Vogue, le vrai (ou alors si, mais je ne suis pas doué, comme déjà dit), que le seul site où j'avais trouvé de la vente au numéro m'affiche un beau "numéro épuisé" et que je suis un idiot.



Donc, si quelqu'un habite dans une presse ou y fait parfois des détours, des trucs comme ça, que ce quelqu'un est un chaud, si chaud qu'il est gentil avec moi, qu'il m'envoie un mp parce qu'il est chaud et donc gentil, et bien tu auras un bisou pour toi (et peut-être le paiement du magazine).

|ns les petites annonces, vous aviez compris.


'N'a plus qu'à aller détailler en très grosse diagonale la liste des gens soi-disant les mieux habillés, selon Vanity Fair (ça on trouve sur Dijon aussi). Et des autres choses.
_________________
festin + fricassée (maintenant avec parfum amélioré)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Gally
Modératrice


Inscrit le : 04 Nov 2002
Localisation : Là où l'herbe est moins verte

Message Posté le : 06/09/06 17:07    Sujet du message: Répondre en citant

Tu sais que tu peux le trouver à 5 $ sur ebay ?
_________________
http://www.voguemagalere.com
Découvrez les aventures vraies de Pasd'Bol au pays des galères. C'est bon, c'est drôle...c'est Pasd'Bol !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
otarie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juin 2005
Localisation : Helium, Barsoom.

Message Posté le : 06/09/06 17:17    Sujet du message: Répondre en citant

Ouhlà bordel bordel j'y pense jamais à ce truc.

Bon le problème c'est que niveau frais de port ça va douiller rapport au simple magazine... Boh, on verra bien. Merci de m'y avoir fait penser en tout cas. (y'a Sofia Coppola dans la liste des mieux habillés selon Vanity Fair).
_________________
festin + fricassée (maintenant avec parfum amélioré)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Adrien de Bats
M. Mangaverse


Inscrit le : 24 Sept 2003
Localisation : Orsay

Message Posté le : 06/09/06 18:27    Sujet du message: Répondre en citant

Et pourquoi pas le topic Tom Ford (ok personne le lit... Moqueur )?
_________________
J'aime le tofu soyeux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
otarie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juin 2005
Localisation : Helium, Barsoom.

Message Posté le : 08/09/06 13:45    Sujet du message: Répondre en citant

Parce qu'il me fait immanquablement penser à une GT 40, ça me perturbe. Pauvre Tom. Enfin si tu me trouves un Vogue, je prends aussi hein.

On va mettre ça là également...; Et sinon depuis quelques jours on sait que la bande originale de Marie Antoinette sortira le 10 octobre.
_________________
festin + fricassée (maintenant avec parfum amélioré)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Raoh
Mangaversien·ne


Inscrit le : 13 Déc 2004
Localisation : Allouville Bellefosse (76)

Message Posté le : 08/09/06 13:59    Sujet du message: Répondre en citant

otarie a écrit:

On va mettre ça là également...; Et sinon depuis quelques jours on sait que la bande originale de Marie Antoinette sortira le 10 octobre.


AAAAAAAAH, pour une nouvelle, c'est une bonne nouvelle! Très content
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 08/09/06 17:16    Sujet du message: Répondre en citant

Tiens Marie-Antoinette/Kristen Dust a une coupe super saïyen sympa sur la couv' du mag'. Heu...

Bref, tout ça pour dire qu'à l'heure ou la presse se touche sur la naissance du dernier rejeton impérial, on parle de plus en plus sérieusement de retoucher à la constitution au Japon et ça c'est inquiétant... Et ce sont des échos que j'ai eu de Japs, donc cela fait débat là-bas.
_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Corti
Mangaversien·ne


Inscrit le : 31 Mai 2006
Localisation : Sous la pluie... C'est pas dur de trouver où.

Message Posté le : 08/09/06 18:10    Sujet du message: Répondre en citant

Ca dépend de ce qu'ils veulent retoucher.
La france a bien retouché la sienne il y a peu.
_________________
(ou pas ?)
"That Others May Live" -- Rescue Wings
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Adrien de Bats
M. Mangaverse


Inscrit le : 24 Sept 2003
Localisation : Orsay

Message Posté le : 08/09/06 21:28    Sujet du message: Répondre en citant

Ben l'article 9 sur la guerre, l'armée, le recours à la force etc... Roulement des yeux

Quant aux réformes constitutionnelles françaises, ça n'a absolument rien à voir. Aucun article ne pose fondamentalement problème, la plupart des français n'en connaissent pas un seul (le préambule à la rigueur), et les réformes constitutionnelles techniques n'ont pas d'impact concret ou sont trop complexes pour avoir recours à une approbation referendaire (à moins qu'on parte dans un débat sur la hiérarchie des normes?). On peut critiquer ces trois caractéristiques mais force est de constater que dans ce cas, aucune analogie n'est possible avec l'exemple japonais.
_________________
J'aime le tofu soyeux.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
otarie
Mangaversien·ne


Inscrit le : 30 Juin 2005
Localisation : Helium, Barsoom.

Message Posté le : 13/09/06 13:21    Sujet du message: Répondre en citant

michael a écrit:
Tiens Marie-Antoinette/Kristen Dust a une coupe super saïyen sympa sur la couv' du mag'. Heu...

Et tu n'as rien vu.

D'ailleurs en fait c'était trouvable à Dijon ce gros Vogue...
_________________
festin + fricassée (maintenant avec parfum amélioré)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
michael
Mangaversien·ne


Inscrit le : 03 Sept 2002
Localisation : alsaco-moselane

Message Posté le : 18/09/06 20:38    Sujet du message: Répondre en citant

Voilà ce que je voulais dire en gros dans un autre sujet, un excellent papier du nouvel obs, par ici -> (je cite l'article puisque je ne sais pas quand il passera en section payante ou quoi...)
http://www.nouvelobs.com/articles/p2184/a316406.html


Nouvelobs a écrit:
Semaine du jeudi 14 septembre 2006 - n°2184 - Monde

Son accession au pouvoir inquiète Pékin et Séoul

Japon : Shinzo Abe, l'homme qui fait peur

Malgré son allure de jeune homme moderne, le futur Premier ministre japonais est un nationaliste qui nie les crimes du passé et prône le réarmement, y compris nucléaire, de son pays

De notre correspondant en Asie

Jamais un futur Premier ministre japonais n'avait été autant contesté avant même d'accéder au pouvoir. Il cultive l'image d'un Japon fort, sûr de lui et tourné vers l'avenir. Mais, pour ses détracteurs, son regard est surtout fixé sur le passé. En costume Armani, le col de chemise ouvert, Shinzo Abe a le profil du gendre idéal et l'aisance des gens bien nés. A 51 ans, son obsession est de prouver qu'il a de la stature. Et qu'il saura se montrer digne de son grand-père, Nobusuke Kishi (voir encadré). Certain de sa réussite et ayant tendance, selon ses détracteurs, à surestimer son intelligence, Shinzo Abe vérifie, avant d'accorder un entretien, que son interlocuteur est bien «un homme de devoir aux convictions fortes».
«Abe a l'air d'un bon garçon mais cette surface policée cache un homme intolérant qui n'accepte de discuter qu'avec les gens qui confortentses préjugés», résume Yasushi Kawasaki. Ce professeur spécialiste des questions de liberté d'expression à l'Université de Sugiyamajogayen sait de quoi il parle : Abe a refusé de débattre avec lui à la télévision des pressions que le futur Premier ministre avait exercées sur la chaîne publique NHK afin qu'elle censure un documentaire sur les «femmes de réconfort», ces esclaves sexuelles enfermées dans les bordels militaires japonais pendant la guerre.
Bien qu'il soit l'héritier d'une dynastie politique, Abe est d'abord un «enfant de Junichiro Koizumi». C'est le Premier ministre sortant qui l'avait placé sous les projecteurs en le nommant, fin 2005, chef-secrétaire du cabinet, c'est-à-dire porte-parole du gouvernement. L'objectif de Koizumi était de former un dauphin auprès duquel il pourrait continuer d'orienter la politique de son pays après avoir quitté le pouvoir. Jusqu'à présent, Shinzo Abe a soigneusement évité de s'impliquer dans les dossiers techniques, comme celui des finances. Son parcours classique de fils de bonne famille - un lycée huppé de Tokyo et une université américaine où il a étudié les sciences politiques - lui a-t-il donné les compétences nécessaires ? Son programme, lors des primaires au sein du Parti libéral-démocrate, s'est résumé à deux seuls petits feuillets. Et sur les plateaux de télévision, Abe se borne à claironner son ambition de faire du Japon un «beau pays», sans préciser ce qu'il entend par cette formule.
Il est en revanche beaucoup plus loquace en petit comité. Favorable à une révision de la Constitution démocratique, symbole de la défaite de 1945, il souhaite la création d'une CIA japonaise et le renforcement de l'exécutif pour le libérer des contrôles de la haute administration et du Parlement. Il veut aussi réviser la loi fondamentale sur l'éducation, autre héritage de la capitulation, en finir avec l'«enseignement de l'histoire masochiste», celle qui reconnaît les crimes du Japon pendant la guerre, et inculquer le «patriotisme», qui glorifie le passé.
Mais c'est en politique étrangère que sa posture de dur suscite le plus d'inquiétudes, notamment parmi les voisins du Japon. Car depuis ses déclarations, ily a deux ans, en faveur d'une force de frappe nucléaire nipponne, l'idée s'en est aujourd'hui répandue dans l'aile droite de la droite japonaise. L'ancien Premier ministre Yasuhiro Nakasone, autre « nationaliste », ne vient-il pas de reprendre ce voeu à son compte ? Et cet été, à la suite d'un essai de tirs de missiles par la Corée du Nord, Shinzo Abe a franchi un pas de plus en suggérant de frapper préventivement les pays qui menacent militairement Tokyo.
L'inspiration idéologique d'Abe s'ancre dans les années 1930. Cet été, lors d'un cocktail à l'ambassade de l'Inde, il rend hommage à «l'amitié qui unissait mon grand-père, Nobusuke Kishi, et Subhash Chandra Bose». Pour mémoire, réfugié à Berlin en 1941, cet Indien, admirateur déclaré d'Adolf Hitler et de Benito Mussolini, se proclame chef du « gouvernement indien en exil » et crée une Légion des Indiens libres qui finit la guerre sous l'uniforme des Waffen SS en combattant en France après le débarquement de Normandie. Rejoignant Singapour en 1943 par sous-marin, Bose est reçu par l'occupant nippon avec les honneurs d'un chef d'Etat et prend la tête de l'Armée nationale indienne engagée en Birmanie contre les Anglo-Américains. «Le message d'Abe était clair : le Japon et l'Inde doivent s'unir, mais cette fois non plus contre l'Angleterre comme avant 1945, mais contre la Chine», résume un témoin. Son entourage est à l'unisson : «Ces gens estiment avoir été brimés par le politiquement correct de l'après-guerre. En réalité, s'ils ont été marginalisés, c'est à cause de leurs idées simplistes et dangereuses. Ce sont des fanatiques qui veulent prendre leur revanche», juge Jiro Yamaguchi, professeur de sciences politiques à l'Université de Hokkaido.
Prenez Eriko Yamatani ! Cette ancienne journaliste du quotidien d'extrême droite « Sankei » - l'un des derniers journaux au monde à refuser, par anticommunisme, d'avoir un correspondant en Chine - est aussi une « enfant de Koizumi », médiatique et nationaliste. Nationaliste, dans le sens que lui donnait Charles Maurras et les fascistes des années 1920 : la Nation est tout et s'incarne dans un pouvoir autoritaire, censé figurer l'identité collective. Choisie lors de l'élection de 2003 par Koizumi, elle a été promue à la fin 2005 secrétaire du gouvernement, la première marche vers un portefeuille ministériel. Eriko Yamatani veut purger les professeurs «incompétents» - ceux qui enseignent l'«histoire masochiste» - et «promouvoir» les enseignants «compétents», ceux qui considèrent que la guerre est regrettable mais que le Japon était dans son droit en annexant la Corée en 1910, en envahissant la Chine en 1931 et en bombardant Pearl Harbor en 1941. Elle est opposée à l'«égalité des sexes» et s'érige contre la «promiscuité sexuelle». Inquiète des progrès de l'«individualisme qui plonge les enfants dans le malheur», cette avocate du patriarcat propose d'«interdire les crèches qui favorisent les femmes seuleset de donner une allocation aux personnes âgées pour qu'elles s'occupent de leurs petits-enfants pendant que les parents travaillent». Elle recommande de construire des logements où «trois générations vivront sous le même toit». Enfin cette femme aux accents pétainistes veut «rouvrir les écoles des villages vidés par l'exode rural et y envoyer les enfants des villes apprendre le respect de la vie! ».
Bien sûr, elle est une fidèle du temple de Yasukuni où «reposent les âmes» de 2 millions de soldats tombés pour l'empereur aux côtés de leurs chefs exécutés par les Alliés. Elle souhaite que le Premier ministre s'y rende à titre officiel, ce que Koizumi n'a pas osé faire par crainte des protestations de la Chine et de la Corée du Sud, pour qui ces «prières» réhabilitent les responsables des horreurs commises. Et par pure provocation, Eriko Yamatani exige du gouvernement chinois qu'il modifie les commentaires au Musée de la Guerre antijaponaise de Pékin, qu'elle estime contraires à la vérité historique.
Jusqu'en 2001, le Parti libéral-démocrate était une coalition de fractions, de petits partis allant du centre-droit jusqu'aux nostalgiques du militarisme. Le Premier ministre était choisi lors de tractations en coulisse. Sous prétexte de réformer le PLD, miné par la corruption et l'immobilisme, Koizumi a introduit des primaires. Ce sont les élus du parti, près de 400 aujourd'hui, plus 300 grands électeurs représentant le million d'adhérents qui élisent désormais le président du PLD. Et celui-ci devient automatiquement chef du gouvernement, si le PLD est majoritaire. Or cette réforme accorde au numéro un du PLD le pouvoir d'imposer ses candidats lors des élections. C'est ce qui a permis à Koizumi d'éliminer les représentants de la droite modérée pour les remplacer par les talento, ces habitués des plateaux de télévision rompus à la manipulation verbale et recrutés dans les réseaux « nationalistes ». C'est ainsi que, déséquilibré, le PLD a progressivement penché vers l'extrême-droite.
Imitant Koizumi, Abe affirme haut et fort que sa priorité est de renouer avec Pékin et Séoul. Mais il répète que c'est à Pékin et à Séoul de faire les premiers pas. Feignant de ne pas comprendre que ses tentatives de réécrire l'histoire sont inacceptables pour les victimes du Japon impérial, il propose de dissocier les dossiers « urgents » de ceux qualifiés d'« accessoires », comme le temple Yasukuni. Ce qui est une manière de refuser d'aborder la question.
Pékin conditionne désormais l'organisation d'un sommet avec le nouveau numéro un japonais à son engagement formel d'éviter le sanctuaire une fois entré en fonction. Et à la veille de son intronisation, Shinzo Abe vient de découvrir une première réalité : il est plus délicat de manipuler l'opinion asiatique que les téléspectatrices japonaises, son public.

Un lourd héritage
En 1935, Nobusuke Kishi est chargé de l'industrialisation du Mandchoukouo, l'Etat fasciste que l'armée japonaise crée en Mandchourie. Puis, en 1942, il devient ministre de l'Industrie. En 1945, les Américains l'incarcèrent. Comme son homologue allemand Albert Speer, il est indirectement responsable de la déportation de centaines de milliers de travailleurs forcés. Cependant, il échappe au Procès de Tokyo, qui condamne à la pendaison le général Hideki Tojo.
En 1957, Kishi devient Premier ministre. Et c'est en avril 1959 qu'un millierde militaires japonais exécutés pour « crimes de guerre » et« crimes contre l'humanité » sont « déifiés » secrètement au temple Yasukuni. En1960, Kishi signe l'Ampo, le traité dedéfense mutuelle nippo-américain. La gauche proteste. Pourapaiser l'opinion publique, Kishidémissionne. Mais son influence demeure et s'exprime dans le paradoxe des nationalistesjaponais : une obsession quasiment pathologique d'innocenter le Japon d'avant 1945,associée à unalignement inconditionnel sur Washington.

Bruno Birolli

_________________
"Rien que d'être vivant, de respirer ce jour-là, c'était une vérité qui était comme un inexprimable miracle".
L'audacieux jeune homme au trapèze volant, William Saroyan
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
poyo
Mangaversien·ne


Inscrit le : 18 Sept 2006

Message Posté le : 18/09/06 21:27    Sujet du message: Répondre en citant

Le 15 aout 2006, jour anniversaire de la reddition japonaise, Koizumi (l'actuel premier ministre) est allé prier dans le temple de Yasukuni (haut lieu du nationalisme japonais où on honore 14 criminels de guerre) provoquant ainsi l'indignation de pékin et de Seoul (ainsi que le mien accessoirement).

Et pendant les vacances j'ai vu un doc sur France5 traitant de ce sujet : la diffusion puante de ce nationalisme rimant avec révisionnisme. Où il était aussi question de la lecture révisionniste dans les médias (dans les manga plus précisément avec le tristement célébre Yoshinori Kobayashi).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
jolan
Mangaversien·ne


Inscrit le : 01 Sept 2002
Localisation : Tokyo

Message Posté le : 20/09/06 12:41    Sujet du message: Répondre en citant

"Heureuse" coincidence, l'acces au trone de Abe aujourd'hui coincide avec la diffusion sur NHK d'une emission/reportage type serieux genre 7/7 sur l'augmentation inquietante des crimes comis par les etrangers au Japon. Je suis devant la tele, c'est marrant...

Bon ca concerne principalement les Iraniens ou les Chinois, mais...
Roulement des yeux

Pourtant NHK c'est le bien normalement! Clin d'oeil

Sinon pour Abe Shinzo, oui bon meme si il a l'air dur comme ca, il a promis des gestes forts pour la Chine et la Coree. Et puis il vaut mieux lui que le deuxieme sur la liste, Aso Taro, un Sarko option de Villiers aux accents fascistes indiscutables :

Voila sur Wikipedia un extrait de ses magnifiques citations (d'Aso, pas Abe): http://en.wikipedia.org/wiki/Taro_Aso

Citation:
At a meeting of the Kono Group in 2001, Aso drew criticism when he said that "those burakumin can't become prime minister," a statement directed at Hiromu Nonaka, a burakumin member of the Diet. Aso's office attempted to clarify the statements by saying that they were misunderstood.

In May of 2003, while attending a festival at the University of Tokyo, Aso remarked that Koreans wanted to change their names to Japanese names during colonial rule, and that Japan helped in the diffusion of the Hangul writing system. Actually, the copy of a textbook used during colonial rule was written in the Hangul, but South Korea didn't accept content of this statement.

Later in 2003, when Abe was inaugurated as Minister of Internal Affairs, Posts and Communications, he predicted that information technology developments would lead to a future in which paper was replaced by "floppies."[citation needed]

On October 15, 2005, he praised Japan for having "one nation, one civilization, one language, one culture and one race," and stated that it was the only such country in the world. [5] [6]

On December 21, 2005, he said China was "a neighbour with one billion people equipped with nuclear bombs and has expanded its military outlays by double digits for 17 years in a row, and it is unclear as to what this is being used for. It is beginning to be a considerable threat." (See also: China's military expenditure)[7]

_________________
mon blog ou j'essaye de poster
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums -> Tribune libre Les heures sont au format GMT + 2 heures
Se rendre à la page : Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 2 sur 5

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation